La vie d'un bac de 1100 l avec prédateurs

Les Cichlidés du lac Tanganyika
Avatar du membre
Gabriel
Messages : 2406
Enregistré le : 06 sept. 2001 02:00
Numéro AFC : 1457.27
Localisation : Vernon (27)
Contact :

Toutes mes condoléances
:pleure:
Toutes les photos que j'avais faites de lui, à Rouen et à Vernon étaient ratées. J'espérai bien l'avoir correctement un jour avec mon prochain APRN (un vrai).


Ce Message a été édité par: gabriel le 24-05-2004 21:35


"La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent" (proverbe indien)
| Les Aqua'Pages de Gabriel | Mon portail web (passions, photos, balades...) | Le club aquariophile de Vernon


Genevelle
Messages : 336
Enregistré le : 04 juil. 2001 02:00
Localisation : St Cyr l'Ecole

Par ce dernier jour de vacances, j'ai sorti du grand bac les Lepidiolamprologus elongatus du grand bac. Ils en prenaient les 3/4...
Véléhilité de repro ? Du coup, zou, le couple vient de plonger dans un 240 litres sans autres collocataires. On va observer la suite.
C'est domage, ils étaient beau dans le grand bac mais voir 4 Cypho gibberosa Sge dans un coin, c'est triste (Samaki va rire...).
Chose curieuse, mon seul N. leleupi mâle était toléré dans le territoire des elongatus. Il les dominait presque...

Dernier point, j'ai introduit dans le grand bac un couple Sge de Julidochromis marlieri du Burundi.

Ma conculsion, pour le moment, c'est que plus le bac est grand, moins on met de poissons et plus les interractions sont importantes.

Bref, c'est le top pour l'observation naturelle.

Bon, c'est vrai, pour Madame et pour les invités, c'est moyen. :wink:
Eric Genevelle
Tanganyika Cichlids
samaki
Messages : 1162
Enregistré le : 10 févr. 2002 01:00
Numéro AFC : 1028-91
Localisation : Gif/Yvette
Contact :

j'ai mon couple de Lepidiolamprologus elongatus dans 650 L tout seul, aucun autre poisson ne peut partager un aqarium avec eux dés qu'ils reproduisent. c'est comme ça ,les elongatus.
Xris
poupou
Messages : 165
Enregistré le : 12 nov. 2003 01:00
Localisation : Morlaix (29)

Genevelle a écrit :
Ma conculsion, pour le moment, c'est que plus le bac est grand, moins on met de poissons et plus les interractions sont importantes.
Bref, c'est le top pour l'observation naturelle.
Tiens c'est marrant, pourtant tu n'avais pas réagis (ni personne d'autre d'ailleurs!)quand je l'avais suggéré en début de topic... :wink:

Ma devise :
"Pas plus de 3 espèces de poissons
c'est le top pour l'observation..."
même pour de grands bacs :gold: :gold:

Il est vrai que je n'ai pas d'épouse :lol:
Avatar du membre
Rudy P.
Messages : 768
Enregistré le : 16 nov. 2001 01:00
Localisation : Gerpinnes (B)

Alors, quoi de neuf après un an de prédation?... :wink:
Avatar du membre
Rudy P.
Messages : 768
Enregistré le : 16 nov. 2001 01:00
Localisation : Gerpinnes (B)

Bon, ben voilà, j'ai franchi le pas, mais dans mon 600 litres... La pop est constituée de:
- Altolamprologus compressiceps "Kigoma" (un couple)
- Lepidiolamprologus lemairii (un individu)
- Lepidiolamprologus kendalli (un couple)
- Mastacembelus ellipsifer (un individu)
- Neolamprologus mondabu "Kigoma" (un trio)
- Ophtalmotilapia heterodonta "Kigoma" (un couple)

Hormis les L. kendalli, ce sont tous des sauvages.
Pour l'heure, c'est le mâle A. compressiceps qui est le maître du bac, talonné par monsieur mondabu et les relations semblent assez tendues au sein du (jeune) couple kendalli. Idem entre les Ophtalmo (qui ont l'intérêt d'occuper le milieu et le haut du bac) mais là, surprise, c'est madame qui est rosse avec monsieur :??:
Intéressant, tout ça et... à suivre :wink:

Et toi Eric, comment tourne ton bac de prédateurs?
Neo3G
Messages : 23
Enregistré le : 12 nov. 2004 01:00
Numéro AFC : 1317.78
Localisation : 78 TACOIGNIERES

Salut,
Je confirme les écrit de Samaki au niveau des lepidio elongatus, chaque fois qu?ils fraient, les problèmes commencent, ils s?octroient un tiers voir la moitié du bac de 1000litres. De plus j?ai voulu introduire (hors période de reproduction) 4 lamprologus cylindricus d?environ 8cm, ce fut le carnage, j?en ai récupéré un coincer derrière le tuyau d?aspiration du filtre. Il faut dire que mon male lepidio mesure environ 23cm et 17cm pour la femelle. Effectivement les Frontosa sont repoussés et cantonnés dans le coin opposées du bac, pourtant le plus gros male mesure environ 30cm. Par contre la dizaine de julidochromis regani se balade tranquillement entre les pierres du décor, voir très près de la femelle et de son essaim de rejeton.
Par contre impossible de garder et faire grandir les alevins des lepidio elongatus.
Gil
:gold:
Oupsy
Messages : 14
Enregistré le : 13 janv. 2005 01:00

Les photos ont disparu depuis le temps, y'aurait moyen d'en avoir a nouveau ??
Répondre

Retourner vers « Tanganyika »