Cichlidophile? Pourquoi?

Tout ce qui concerne les cichlidés mais qui ne trouve pas sa place dans les autres forums!
Avatar du membre
Pascal C.
Messages : 1505
Enregistré le : 14 mars 2004 01:00
Localisation : gouise 03
Contact :

Message par Pascal C. » 15 sept. 2005 12:38

Dernier message de la page précédente :

A méditer par beaucoup de personne...

Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17146
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 15 sept. 2005 12:41

:cap: "Personne" avec un S eût été nettement plus approprié...



Bon ok j'arrête mes "simagrées"

:jesors:

Avatar du membre
Pascal C.
Messages : 1505
Enregistré le : 14 mars 2004 01:00
Localisation : gouise 03
Contact :

Message par Pascal C. » 15 sept. 2005 12:46

BON OK +1 mais j'étais sous le charme de la prose d'hulk...
En plus j'avais un oeil sur les rainettes qui coassent à 5 mêtre de la baraque (suis-je un veinard surement...)

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 15 sept. 2005 12:54

Probablement Esox...

Jamais vu de rainettes de mes propres yeux :pascool:

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 15 sept. 2005 13:01

Merci Hulk!

...mais tu ne vois l'avenir que noir?

Avatar du membre
steve.aeschbacher
Messages : 3134
Enregistré le : 22 juin 2001 01:00
Localisation : Suisse
Contact :

Message par steve.aeschbacher » 15 sept. 2005 19:02

tiens, j'aime beaucoup les oiseaux moi-aussi, pourtant je rechigne a les voir en cage alors que cela ne me dérange pas d'avoir des poissons dans des bacs...
j'ai essayé de travailler à la Colonie des Cygnes dans ma ville (une fondation s'occupant des pigeons de la ville, de plein d'espèces de canards, d'oiseaux, perroquets et autres perruches...... le job était vraiment super, s'occuper d'animaux en étant payé, le rêve...... mais ce rêve s'est vite arrêté, la responsable de cette colonie étant véritablement insupportable, maniaque et..... (à mon avis) frustrée :lol: donc je lui ai redonné sa clé, mais c'était assez dur les premiers temps, je m'étais déjà bcp attaché aux perroquets et autres mangeurs de graines, fini Coco qui me parle à l'oreille sur mon épaule lorsque je nettoie sa cage et vais lui offrir des cacahuètes....
snif snif, fini le cygne noir qui m'attaque et me coince en voulant me mordre en me montrant qui est le propriétaire des lieux.... fini tous ces regards dès que vous avez qqch a manger dans la main :lol:

ca me manque bien... :-(

humilis
Messages : 1695
Enregistré le : 22 janv. 2005 01:00
Localisation : randan

Message par humilis » 15 sept. 2005 20:09

hé steve fallait l'enfermer dans le placard la maniaque!!

:soil::wink:

Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 15 sept. 2005 21:35

J-S a écrit :
Merci Hulk!

...mais tu ne vois l'avenir que noir?
Si tu fais allusion à ma vision pessimiste de l'évolution de la planète, hélas, oui. Tout est relatif, sauf en cas de gros conflit majeur ou de grosse crise économique, les états mettront sans doute en place petit à petit des sanctuaires mondiaux (le classement actuel de certains sites au patrimoine mondial de l'humanité va dans ce sens), mais ça risque d'être très limité, et pas du tout sauvage. Il n'y a qu'à voir en France, qui est pourtant un des pays d'Europe occidentale les mieux préservés. Même dans les parcs nationaux, va trouver un vrai sanctuaire sans trace de tourisme... C'est au mieux ce qui devrait arriver à l'échelle planétaire dans une centaine d'années. Au pire, la surpopulation sera telle qu'elle entraînera des guerres ou des crises économiques, et à ce moment la préservation de la biodiversité sera tellement secondaire qu'il n'en restera pas grand-chose.

Il est pratiquement impossible d'inverser le processus, mais il est toujours possible de le ralentir, de façon à ce que l'état d'équilibre final, à supposer qu'il y en ait un, soit le moins moche possible. Mais ça n'en prend pas le chemin. Je lisais justement ce matin sur Yahoo! que des experts préconisent que la Chine stoppe sa politique de frein des naissances, sous prétexte que sa nouvelle prospérité lui permettrait d'absorber l'excédent. Quand on pense que malgré cette politique sévère (parfois inhumaine), leur population a pratiquement doublé en quelques décennies, on préfère ne même pas imaginer ce que ç'aurait été si on avait laissé faire...

Avatar du membre
sylvain 29
Messages : 1030
Enregistré le : 25 mai 2003 01:00
Localisation : Finistère près de Morlaix.

Message par sylvain 29 » 15 sept. 2005 21:59

Hulk a écrit :
J-S a écrit :
Merci Hulk!

...mais tu ne vois l'avenir que noir?
Si tu fais allusion à ma vision pessimiste de l'évolution de la planète, hélas, oui. Tout est relatif, sauf en cas de gros conflit majeur ou de grosse crise économique, les états mettront sans doute en place petit à petit des sanctuaires mondiaux (le classement actuel de certains sites au patrimoine mondial de l'humanité va dans ce sens), mais ça risque d'être très limité, et pas du tout sauvage. Il n'y a qu'à voir en France, qui est pourtant un des pays d'Europe occidentale les mieux préservés. Même dans les parcs nationaux, va trouver un vrai sanctuaire sans trace de tourisme... C'est au mieux ce qui devrait arriver à l'échelle planétaire dans une centaine d'années. Au pire, la surpopulation sera telle qu'elle entraînera des guerres ou des crises économiques, et à ce moment la préservation de la biodiversité sera tellement secondaire qu'il n'en restera pas grand-chose.

Il est pratiquement impossible d'inverser le processus, mais il est toujours possible de le ralentir, de façon à ce que l'état d'équilibre final, à supposer qu'il y en ait un, soit le moins moche possible. Mais ça n'en prend pas le chemin. Je lisais justement ce matin sur Yahoo! que des experts préconisent que la Chine stoppe sa politique de frein des naissances, sous prétexte que sa nouvelle prospérité lui permettrait d'absorber l'excédent. Quand on pense que malgré cette politique sévère (parfois inhumaine), leur population a pratiquement doublé en quelques décennies, on préfère ne même pas imaginer ce que ç'aurait été si on avait laissé faire...
D'un autre coté, avec la pollution produite par l'homme, il n'est pas exclu que notre espèce finisse par décliner...

Avatar du membre
Séb_59
Messages : 1674
Enregistré le : 04 juin 2001 01:00
Localisation : Lille
Contact :

Message par Séb_59 » 15 sept. 2005 22:32

Salut,
bah l'avenir est noir pour l'espèce humaine, et probablement beaucoup d'autres, mais la vie ne disparaitra pas...
je suis entièrement d'accord avec Hulk pour le problème de surpopulation, mais je crois qu'il n'y a pas ou plus que ce problème. Les changements climatiques sont lancés et ne peuvent plus être arrêtés, tout au mieux légèrement freinés... et quand on pense au temps que les gouvernements mettent à réagir et les limitations qu'ils veulent soit-disant imposer (5-10 % de rejets de gaz à effet de serre sur quelques dizaines d'années, alors que même si on supprime toute forme de pollution, la machine ne s'arrêtera pas...)
Pour les sanctuaires, oui, sauf que ces sanctuaires sont régulièrement baffoués pour le proffit économique... que ce soit en France ou sous les tropiques (ex en Equateur des compagnies pétrolières yankee se sont installées dans des réserves biologiques et indiennes et ont même participé aux massacre de plusieurs villages, les habitants ayant tous disparus lorsqu'ils essayaient de s'opposer à l'implantation d'un puit près de leur village). Mais de toute façon, tels qu'ils sont créés et gérés actuellement, ils ne mèneront pas à grand chose. Si le climat en France, par exemple, se réchauffe (ou se refroidit), les espèces vont devoir migrer vers d'autres lattitudes. Or les réserves sont des zones fermées, avec peu ou pas de vrais corridors entre elles. Les espèces sont donc plus ou moins coincées dedans (au moins celles à faible capacité de dispersion comme de nombreuses plantes et insectes). Or les conditions climatiques qui y règnent aujourd'hui ne seront plus les mêmes dans 50 ans. Je n'ose imaginer quelles pourront être les conséquences... de même en cas de guerre ou de grave crise économique en France, avec quel argent et par qui seront géré ces réserves ?
Pour revenir au sujet initial, Hulk, si ça te dis, je fais aussi beaucoup dans les lépidoptères français, et je suis un adepte depuis 6 mois des chasses nocturnes. Je m'intéresse aussi aux orthoptères, aux orchidées et (mais j'ai laché depuis 3-4 ans) aux odonates. Et je fais pas mal de macro. Et je bosse sur des cloportes transexuels à longueur de journées... :silly:
Séb

Avatar du membre
Séb_59
Messages : 1674
Enregistré le : 04 juin 2001 01:00
Localisation : Lille
Contact :

Message par Séb_59 » 15 sept. 2005 22:33

J-S a écrit :
Merci Hulk!

...mais tu ne vois l'avenir que noir?
pour moi ce n'est pas voir l'avenir en noir, mais être réaliste.
Séb

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 16 sept. 2005 07:05

Voir l'avenir en noir empêche d'être réaliste? :??:

Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 sept. 2005 09:33

Ca n'empêche pas, c'EST réaliste, hélas.

Pour Séb., bien sûr que la surpopulation n'est pas le seul problème, mais tous les autres en découlent. C'est un problème de dynamique des populations, point final. Tu introduis des chèvres et des porcs sur une île, au début, ils prospèrent, croissent, se multiplient... bouffent tout, crèvent de faim, mangent leurs propres cadavres, et finissent par retrouver un équilibre avec une population nettement moindre, sur une terre désolée où il ne reste pas grand-chose à becqueter. C'est ce qui pourrait arriver à l'espèce humaine tant qu'elle continue à se soumettre à l'économie de marché, c'est-à-dire le darwinisme.

D'ailleurs, c'est déjà arrivé maintes fois à l'espèce humaine, à petite échelle. Un exemple souvent cité, qu'on ferait bien de méditer, c'est celui de l'île de Pâques. Quant cette île a été découverte par les occidentaux, ils n'ont trouvé qu'une population primitive et clairsemée sur une île guère plus riche qu'une des Falkland, malgré sa position tropicale, qui aurait dû en faire un paradis foisonnant d'espèces, au même titre qu'une île polynésienne. Sa seule particularité, c'étaient ces fameux géants qui tournent la tête à la mer.

Après enquête, il s'est avéré que les pascuans dérivaient d'une civilisation précolombienne (donc assez avancée), qu'ils ont épuisé leur réserves en proliférant, et que leur population et leur culture s'est effondrée, au point qu'ils en ont perdu le souvenir.

Un scénario comme ça à l'échelle planétaire, ça donne des trucs du genre "Mad Max" (très prisé de beaucoup de d'auteurs de science-fiction), ou encore le fameux "Soleil Vert" avec C. Heston. Ce scénario n'est pas obligatoire, heureusement, mais il reste plausible.

En attendant, on pourra parler des lépidoptères, bien sûr, Séb. Rendez-vous à Vichy...

Avatar du membre
Manu P.
Messages : 695
Enregistré le : 09 juil. 2002 01:00
Localisation : 78

Message par Manu P. » 16 sept. 2005 09:40

Oups, les Maltusiens ont débarqué :ange:



:jap:
L'expérience est le nom que chacun donne â  ses erreurs.

Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 sept. 2005 10:01

Avec un "h", le malthusianisme...

Et pourquoi pas? Ce n'est pas parce qu'une idée est vieille de 150 ans qu'elle est mauvaise. Mais d'une part, elle ne peut être appliquée qu'à l'ensemble de la planète (il est illusoire de vouloir freiner l'économie de marché tout seul dans son coin, et les Français sont pratiquement les seuls au monde à croire qu'ils peuvent le faire, ce qui les mène à la ruine depuis 30 ans).

D'autre part, les doctrines de ce genre appliquées à la lettre donnent toujours des désastres (cf. le marxisme). C'est le principe qui est important, et qui doit au moins faire son chemin dans la tête des crétins qui se trouvent aux commandes de la planète. Parce que s'ils se trouvent aux commandes de la planète, c'est précisément parce que la course au profit est pour eux une fin en soi, ce qui leur permet de dominer les autres, même mieux instruits. Il n'y a qu'à comparer le Russe moyen (de Russie) et l'Américain moyen. Le premier est souvent cultivé et polyglotte, mais un crève-la-faim quasi-clochard, le deuxième a le frigo et le garage pleins, mais la tête vide, excepté des résultats du championnat de football.

Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 sept. 2005 10:27

Je suis malheureusement du même avis que Seb et Hulk (comment ne pas l'être, il suffit d'avoir les yeux ouverts pour voir...)
La disparition de tout ce qui est naturel sur cette planète est un phénomène inéluctable. Nous n'appartenons plus à ce monde, c'est lui qui nous appartient, comme un jouet dans les mains d'un gamin négligent.
Les derniers espaces encore préservés deviendront le luxe ultime, et c'est à ce moment là qu'ils intéresseront les puissants. Il sera alors facile de concilier respect de la nature et profit, puisque les intérêts coincideront ( mais bien sûr ça sera trop tard! )

Quelques uns ont déjà compris que la nature est un luxe éphémère, et en profitent tant qu'ils le peuvent encore...
Image

Avatar du membre
Patapon
Messages : 5196
Enregistré le : 20 févr. 2003 01:00
Numéro AFC : 1634.14
Localisation : Houlgate-Basse Normandie
Contact :

Message par Patapon » 16 sept. 2005 10:53

Arretez de nous saper le moral !!

Bon, pour le remonter, je vais admirer mes bacs, avec un petit fond sonore de jazz, un petit verre de Bordeaux, avec le chat sur les genoux...

Les cichlidés m'aident aussi à supporter ce qui m'entoure et me gonfle.
--------

pour envoyer un article â  l'AFC: afc.bouilletjp@gmail.com

L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote...
"un 4x4 bien réglé est un 4x4 cassé" Steve Aeschbacher (2006)

Nature-granville-chausey

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 16 sept. 2005 11:08

salut,

et donc vous restez dans le canapé, devant la télé, avec un Coca à la main?

ça me rappel une émission de France2, il y a qq mois.

La terre dans 25ans, émission catastrophe.
Le générique était bien moralisateur avec un discours du genre
"Nous allons droit vers la catastrophe, mais si tout le monde prends conscience cela peut changer!"
pourtant l'émission, le plateau, les gens représentaient bien tout ce qui est favorise ce futur noir!

Je suis peut être un "privilégié",
mais il y a des choses à faire sur le terrain MAINTENANT.
Peut être que ça ne changera pas la face du monde de demain.
Pourtant j'ai cette fâcheuse habitude de faire ce que je dois faire, même si mes n voisins, eux, ne le font pas.

Je n'ai qu'une minuscule expérience du terrain autour de chez moi,
je suis très surpris de la faculté d'adaptation des bêtes, bcp d'espèces présentes, mais très très discrètes.

Néanmoins il y a un paramètre à respecter : la zone de reproduction doit être accessible à l'espèce.

Si plus de talus le long des rivières plus de martin pêcheur même si les perchoirs et les poissons ne manquent pas!


La situation est probablement très différente ailleurs, la France n'étant plus naturelle depuis longtemps...

Par contre je trouve, apriori, l'idée des sanctuaires plutôt pas mal.

En Inde, il en existe plusieurs, pour le tigre, les cerfs et autres gros mammifères endémiques.
Des voyages y sont possibles mais encadrés par des guides, il me semble qu'il n'est pas possible de sortir de la voiture. (ou de descendre du dos de l'éléphant.)
Certaines zones ne sont pas visitables.

Bien sûr cela fonctionne parce que des gus sont prêts à payer 3000euros la semaine pour aller faire qq photos du tigre, cela ressemble étrangement à la chasse du siècle passé
MAIS il est plus facile de survivre à un téléobjectif, qu'à un fusil.


Pour résumé : Je suis assez d'accord avec Hulk et Seb, mais nous avons tous notre part de responsabilité et nous pouvons agir dès aujourd'hui!

Je ne crois pas non plus au tourisme vert de MASSE comme en ce moment sur la barrière de corail.

Avatar du membre
Flodèp
Animateur
Messages : 8345
Enregistré le : 04 août 2001 01:00
Numéro AFC : 1121.34
Localisation : Hérault

Message par Flodèp » 16 sept. 2005 11:28

Attention humour noir inside

moi j'ai décidé d'aider notre pauvre planète, je conduis très vite, je mets pas ma ceinture de sécurité, je prends les charters, je me soigne pas, juste y a un truc a double effet kiss-cool ... je fais l'amour sans protection, pour ça pas trouver de solution encore parce que ça peut avoir l'effet inverse que la baisse de la population terrestre

Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 sept. 2005 11:43

Envisager l'avenir d'une manière lucide ne signifie pas renoncer à agir, ou même à vivre.
Evidemment il y a des choses à faire, et chacun peut agir à son échelle. Mais cela n'empêche pas non plus de concevoir ce qui se passe dans le monde d'une manière globale, et vers quoi on va.

Les efforts "écologiques" (au sens large), les actions et prises de conscience peuvent ralentir le processus et limiter les dégats à l'arrivée, Hulk l'a très bien expliqué plus haut.
Il n'empêche que la population humaine augmente, que rien ne peut arrêter ça, et que cette tendance est inversement proportionnelle à l'évolution des ressources.

JS tu parles de ta vie et de ton champ d'action, mais si tu penses sur plusieurs générations, quel est ton bilan?
Il est plus confortable de vivre en ne voyant que le court terme ( la durée de sa propre vie ), je te l'accorde, mais quand on pense à avoir un enfant, ce mode de fonctionnement devient déjà plus délicat. Et enfin quand on voit sans oeillères cette planète dont nous sommes responsables, atteinte de l'humanité comme d'un mal incurable, comment ne pas être réaliste c'est-à-dire pessimiste?
Je lui souhaite de survivre à l'homme, mais ceci sera une autre histoire...
Image

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 16 sept. 2005 11:51

Estelle, je ne peux contrôler (ça ne veux pas dire que je contrôle!) qu'une seule chose : ma vie!

C'est pareil pour ... tout le monde!


En dehors de ça, j'arrive tjs sur une impasse lors de mon raisonnement sur Homo sapiens, peut être que qq'un ici aura une piste.

L'homme n'est qu'une espèce parmi d'autres, son but, rayonner au maximum (comme toutes les autres! d'ailleurs). Finalement l'homme ne suit t'il donc pas la voie normale de l'évolution?

Est-ce que notre volonté de préserver la nature est elle saine et réaliste? Ne va t'elle pas à l'encontre de l'évolution d'homo sapiens?

Vrai question de Philo et je ne sais pas y répondre.


<font size=-2> Ce Message a été édité par: J-S le 16-09-2005 12:53 </font>

Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 sept. 2005 12:00

J-S a écrit : Est-ce que notre volonté de préserver la nature est elle saine et réaliste?
Bien sûr. Le vrai propre de l'homme, ce n'est pas le rire (loin de là), c'est de chercher à contrôler son destin.

Estelle résume bien mon point de vue, j'ai tendance à raisonner à long terme, ce qui ne veut pas dire que les actions à court ou moyen terme dans son environnement immédiat soient négligeables. Toutes ces actions ont de l'importance. Estelle et moi défendons un point de vue qui pourrait se résumer par: "notre champ d'action immédiat de citadins est limité, par contre, notre capacité à répandre des idées utiles est très importante".

Voir à long terme permet de faire des choix utiles dans la vie, même si ces choix ne sont pas toujours évidents. Par exemple, il est évident que nous sommes tous "écolos", ici (aucun de nous ne travaille pour les Bush dans l'industrie pétrolière, je pense). Mais quels sont nos moyens d'action? Le vote et la consommation. Or, ce n'est pas si évident. Faut-il voter pour des "écologistes", qui sont souvent de doux rêveurs (quand ils ne sont pas parfois carrément ridicules), ou faut-il voter "utile" pour redonner de la puissance à la France, de façon à ce que ses idées généreuses puissent rayonner dans le monde?

Quand on consomme, faut-il consommer "bio"? Oui, bien sûr, sauf que les actions basées sur le seul volontariat ne sont pas suffisantes. Il faut des incitations fiscales, plutôt que de continuer à laisser fonctionner les paysans en mode "court terme" qui les fait polluer toujours plus. Mais ça, on ne peut pas le faire tout seul dans son coin, il faut au moins le faire avec les autres Européens. Or, que s'est-il passé en mai dernier?

C'est là que les idées ont leur importance. Cela dit, tu as bien sûr raison, les idées ne sont souvent que du vent si elles ne sont pas suivies d'actes.

<font size=-2> Ce Message a été édité par: Hulk le 16-09-2005 13:03 </font>

Avatar du membre
Patapon
Messages : 5196
Enregistré le : 20 févr. 2003 01:00
Numéro AFC : 1634.14
Localisation : Houlgate-Basse Normandie
Contact :

Message par Patapon » 16 sept. 2005 12:17

je suis assez admiratif de votre état d'esprit. Moi, cela fait longtemps que j'ai demissionné, je ne pense pas que mon vote ou ma consommation change quoi que ce soit. Je fais ce que je crois être juste pour une majorité de personnes, mais je suis désabusé et doute de mon propre rôle sur la masse. Forcement égoiste, je cultive seulement ma sphère.

est-ce que l'homme est une espèce normale ? C'est une des rares espèces qui a modifié son environnement au point de le mettre en danger son existence. Normalement, qui évolue vite, disparait vite !


<font size=-2> Ce Message a été édité par: Patapon le 16-09-2005 13:19 </font>
--------

pour envoyer un article â  l'AFC: afc.bouilletjp@gmail.com

L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote...
"un 4x4 bien réglé est un 4x4 cassé" Steve Aeschbacher (2006)

Nature-granville-chausey

tourteau
Messages : 21
Enregistré le : 29 août 2002 01:00
Localisation : l'hay les roses

Message par tourteau » 16 sept. 2005 13:05

J-S a écrit :
Estelle, je ne peux contrôler (ça ne veux pas dire que je contrôle!) qu'une seule chose : ma vie!

C'est pareil pour ... tout le monde!


Ben en fait, c'est peut être pas si clair que çà car sans rentrer, maintenant, dans un vaste débat du fonctionnement humain nous avons tous comme point commun en tant qu'amateur de poisson de "controler" des vie...celle de nos poisson.
Et si on regarde bien nous sommes "des dieux" en tous cas on s'y essaye inconsciament ou pas.

pour en revenir aux "objectifs" avec "mes" poisson, car j'ai pas le temps de raconter la genese, maintenant, mais je dirais :
les maintenir bien aussi longtemps que possible

Pour le pb de la surpopulation, c'est un facteur aggravant mais pas "la" cause de nos miséres et de nos joies qui commencent a partir de deux...et encore parfois pas besoin d'un autre

Bon je vais manger un bout


:ange:

J-S
Administrateur
Messages : 4192
Enregistré le : 22 mai 2001 01:00
Contact :

Message par J-S » 16 sept. 2005 13:06

tourteau, habile retour au sujet :)

Avatar du membre
Manu P.
Messages : 695
Enregistré le : 09 juil. 2002 01:00
Localisation : 78

Message par Manu P. » 16 sept. 2005 13:31

Patapon a écrit :
je suis assez admiratif de votre état d'esprit. Moi, cela fait longtemps que j'ai demissionné, je ne pense pas que mon vote ou ma consommation change quoi que ce soit. Je fais ce que je crois être juste pour une majorité de personnes, mais je suis désabusé et doute de mon propre rôle sur la masse. Forcement égoiste, je cultive seulement ma sphère.

est-ce que l'homme est une espèce normale ? C'est une des rares espèces qui a modifié son environnement au point de le mettre en danger son existence. Normalement, qui évolue vite, disparait vite !

Je n'ai pas trop le temps là, mais je suis tout à fait en phase avec ce que tu dis.

:jap:
L'expérience est le nom que chacun donne â  ses erreurs.

Répondre