eau de mer, éthique & compagnie

Tout ce qui concerne les cichlidés mais qui ne trouve pas sa place dans les autres forums!
Répondre
Avatar du membre
Patapon
Messages : 5225
Enregistré le : 20 févr. 2003 01:00
Numéro AFC : 1634.14
Localisation : Houlgate-Basse Normandie
Contact :

Bonjour,


Aujourd'hui, où je travaille en ce moment, nous avons reçu trois box de poissons d'eau de mer chaude. Nous avons passé la matinée à les acclimater..

En fait, je me suis fait la réflexion que tous ces animaux étaient sauvages, à part des hippocampes d'élevage. Peu ou pas de poissons sont appelés à se reproduire et à pérreniser des souches en captivité. Ils sont donc "condamnés" à notre simple plaisir.

Pour l'aquariophilie d'eau douce, en plus des élevages asiatiques et autres, il existe aussi des prélèvements dans le milieu. Cependant, de nombreuses espèces sont appelées à se reproduire et à être diffuser, réduisant ainsi les prélèvements dans le milieu naturel. Par contre, pour certaines espèces à faible répartition géographique, les prélèvements ont affaibli les populations (certains Tropheus par exemple).

Certains exportateurs d'eau de mer indiquent qu'ils prélèvent souvent des essaims de jeunes (qui sont soumis à une grosse prédation dans le milieu naturel) et ne perturbent que de façon limitée le milieu naturel. Les coraux sont maintenant reproduits avec succès et diffusés à grande échelle.


Donc, est-il éthique de faire de l'aquariophilie d'eau de mer au vue des prélèvements constants et à grande échelle dans le milieu naturel? L'aquariophilie d'eau douce est-elle plus éthique que l'eau de mer ?



PS: j'ai moi-même des cichlidés sauvages mais je me fais cette excuse, peut-être à tort..., que les reproductions et leur diffusion rendent le prélèvement éthique par rapport à la diffusion qui en sera faite...



Quelles sont vos réflexions ?


--------

pour envoyer un article à  l'AFC: didier.michel@francecichlid.com


L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote...
"un 4x4 bien réglé est un 4x4 cassé" Steve Aeschbacher (2006)

Nature-granville-chausey
Image


Avatar du membre
Romain
Messages : 575
Enregistré le : 23 juin 2007 16:38
Numéro AFC : 829.05
Localisation : Saint Martin de Queyrières (05)

Je pense que c'est une réflexion tout a fait valable et que nous devrions tous avoir.

Pour ce qui est de l'eau de mer je rajouterais encore quelque chose qui perturbe les milieux naturels c'est le commerce des pierres vivantes qui détruisent beaucoup de milieux naturel, même si il y a actuellement des essais de mettre des pierres en mer puis de les récupérer quelques temps après lorsqu'elles ont été collonisées mais cette pratique reste à dévelloper.

Pour les poissons il faut absolument encourrager les pratiques de prélèvement de larves puis de les faire grossire en aquarium ce qui limite largement l'impact sur les milieux naturels, il faudrait d'ailleur mettre en place un système de suivie pour que au final le client dans l'animalerie sache si il achète des poissons reproduits ou grossis en aquarium ou si il proviennent directement du milieu naturel, une meilleur information permettrait surement d'améliorer les choses.

Il est quand même a signaler que les élevages de poissons d'eau de mer se mettent en place et commencent à avoir de bons résultats y compri en France, ils reproduisent surtout des clowns, demoiselles et kauderni.

Pour de qui est des cichlidés effectivement on préfère avoir des sauvages plutot que des poissons qui ont X générations en aquariums et dont on a perdu les formes et le comportement naturel, ce que j'observe et je trouve un peu paraoxal c'est que certaines entreprises qui importent des poissons sauvage pour les reproduire et vendre des F1 ont parfoie du mal a vendre leur production alors qu'on continue a importer largement des poissons sauvages des mêmes espèces.

Pourquoi ne pas choisir plus souvent des poissons F1 du moins lorsque c'est possible, ceux-ci ont été reproduits en grande quantité et l'impact sur les milieux naturels et largement limité.

Romain
gargouse
Messages : 212
Enregistré le : 25 juil. 2002 02:00

Pour moi le prélèvement raisonné n'est pas blamer, et je dirais même qu'il peut être bénéfique.

Donner une valeur économique à un ecosystème permet de motiver les populations à le sauvegarder.
Avatar du membre
Benoit J.
Animateur
Messages : 17135
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
x 4
Contact :

gargouse a écrit :Pour moi le prélèvement raisonné n'est pas blamer, et je dirais même qu'il peut être bénéfique.

Donner une valeur économique à un ecosystème permet de motiver les populations à le sauvegarder.
Salut, ensuivant ce raisonnement, serait-il possible de voir se mettre en place du commerce équitable avec les pêcheurs des rives des plans d'eau (courant ou non), d'où viennent les poissons que nous maintenons ?

Du début de la chaine à la fin (alimentaire ou commerciale), tout le monde serait bénéficiaire avec une vraie gestion des ressources, non ?

:read: :jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10896
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)
x 14

Le profit rapide sur le court terme à encore de beau jour devant lui...

Suffit de voir certaines espèce de loricaridé à la mode qui ont très rapidement vue leur population baissé baissé de façon alarmante alors que leur reproduction est maitrisé par beaucoup d'aquariophile (comme l'hypancistrus zebra).
Où certains petit cyprinidé à la mode péché en quatité astronomique sans controle, comme Celestichthys galaxy découvert en aout 2006 et qui a aujourd'hui presque disparu de son milieu naturel:
http://www.practicalfishkeeping.co.uk/p ... ?news=1210

pour l'eau de mer, ça a toujours été, mais ça s'améliore, on est plutot sur une bonne voie.
mieux vaudrait travaillé sur l'eau douce maintenant.

On peut pas vraiment dire que notre hobbie soit à la pointe de l'écologie.
Fabian le pompier
Messages : 45
Enregistré le : 25 févr. 2008 20:17
Localisation : LIEGE

Moi je suis pour le commerce équitable également!
De plus, une fois reproduites, certaines pontes devraient être "sacrifiées" et remises au milieu naturel peut-être???
Qu'en pensez-vous?Les F1 redeviendraient sauvages...et pourraient être repêchés par la suite comme sauvages non???
Car quelle est la différence entre un F1 et un sauvage à part son milieu d'évolution???(génétiquement parlant!)
raffmaninoff
Messages : 103
Enregistré le : 11 sept. 2007 11:09
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Remettre des F1 en milieu naturel ? En soi c'est pas bête, mais je me demande si les poissons seront à nouveau capables de se "débrouiller". Je pense qu'ils sont trop accoutumés à la nutrition régulière de l'aquariophile pour pouvoir survivre en milieu sauvage...
Fabian le pompier
Messages : 45
Enregistré le : 25 févr. 2008 20:17
Localisation : LIEGE

Pas si ce sont les pêcheurs qui s'en chargent!
Et ce serait tout bénef pour eux aussi!
Mais bon, il ne faut pas attendre que les F1 aient 6 mois non plus!
grignou
Messages : 567
Enregistré le : 25 oct. 2006 19:53
Numéro AFC : 361-94
Localisation : Essonne(91)

il y a une ferme aquacole dans le sud de la france qui fait reproduire des poissons éxotiques marins ainsi que des bouturages de coraux .
Ils sont pas très loin de Sète et le nom est Lautan.
j'ai vu ça dans aquarium à la maison N°65.
je trouve ça vraiment bien mais le soucis c'est qu'il n'y a pas 36 000 géniteurs par espèces et ça ne doit pas etre hyper rentable leur affaire...
Avatar du membre
Romain
Messages : 575
Enregistré le : 23 juin 2007 16:38
Numéro AFC : 829.05
Localisation : Saint Martin de Queyrières (05)

D'après ce que j'ai entendu ils ont l'air de tourner quand même, certe ils ne doivent pas vendre énormément par espèce mais les prix des poissons d'eau de mer sont quand même assez élevés pour compenser, les entreprises qui produisent des poissons d'eau douce en France ont beaucoup plus de mal à tourner.

Quand je parlais d'élevage d'eau de mer en France c'est à eux que je pensais, aparament, ils commencent à bien meitriser la reproduction de certaines espèces.
Ils vendent toute leur production à des grossistes et ne cherchent pas vraiment à être connus du grand public pour protéger leur protocoles de reproduction ce qui est assez logique.

Romain
Avatar du membre
Flodèp
Animateur
Messages : 8370
Enregistré le : 04 août 2001 02:00
Numéro AFC : 1121.34
Localisation : Hérault

grignou a écrit :il y a une ferme aquacole dans le sud de la france qui fait reproduire des poissons éxotiques marins ainsi que des bouturages de coraux .
Ils sont pas très loin de Sète et le nom est Lautan.
j'ai vu ça dans aquarium à la maison N°65.
je trouve ça vraiment bien mais le soucis c'est qu'il n'y a pas 36 000 géniteurs par espèces et ça ne doit pas etre hyper rentable leur affaire...
Je les connais assez bien, ils proposent plus d'une dizaine d'espèce de manière très régulière. Bien entendu plusieurs espèces de clowns (et même plusieurs variétés par espèces) , des Pseudochromis, Pterapogon kauderni, quelques espèces de Gobiidae (Cryptocentrus, Elacatinus), des Gramma , Calloplesiops et Synchiropus. Pour certaines espèces je pense qu'ils pourraient largement produire assez pour tout le marché français si c'était les seuls a en vendre et certaines pontes ne sont pas élevées.


Sinon pour le reste, je suis entièrement d'accord avec Gargouse. Un prélèvement dans le milieu naturel est pas forcement nocif. C'est un moyen pour les populations locales d'obtenir de l'argent , sans ça il faudrait qu'elles le trouvent ailleurs (tourisme, sharkfinning, ou je ne sais quoi).
En ce qui concerne les pierres vivantes, normalement si c'est fait correctement elles ne sont pas prélevés directement sur le récif mais plutôt sur des zones où les coraux cassés lors des tempêtes s'accumulent et se transforment en "pierres vivantes" . C'est donc si c'est contrôlé pas pire que pécher quelques poissons.
En ce qui concerne les larves il y a eu des essais en Polynésie française mais personnellement je trouve que c'est un peu un non sens de faire venir des espèces de l'autre bout de la terre alors qu'on les trouve beaucoup plus près. En gros plus c'est loin, plus il faut d'eau pour que le poisson arrive vivant donc plus c'est lourd donc en gros ça consomme plus de carburant pour presque la même chose. Et encore faut-il prouver que capturer des larves est plus écologique que de prélever des juvéniles ou des individus qui se sont déjà reproduits ( pourquoi y'a t-il une maille pour la pêche ?) . Je m'attends à ce que l'on me dise que les poissons s'adaptent plus facilement, qu'ils sont plus costauds etc. j'ai essayé et ce qui fait qu'un poisson s'acclimate bien c'est plus la qualité de la pêche, de l'emballage , du transport que le fait qu'il soit péché minuscule ou gros. Et en général les gens qui font ça depuis 20 ou 30 ans sont souvent bien meilleurs que les petits nouveaux qui tiennent la bonne idée et qui pensent mieux faire que tout le monde ...

En plus l'élevage est pas forcement écolo surtout quand c'est très intensif. Risque d'introduction d'espèces exogènes (voir l'exemple de Singapour ou d'une ferme de poissons marins dans les caraibes mise à la mer suite à un cyclone) utilisation de médicaments, etc.

Le principal problème comme pour tout ce sont les abus, vive la société de consommation et la maxime à la mode : travailler plus pour avoir plus !
Répondre

Retourner vers « Cichlidés - Divers »