Discus sauvage

Tout sur les Cichlidés d'Amérique du Sud.
Avatar du membre
lJlH
Messages : 527
Enregistré le : 09 sept. 2003 02:00

C´est clair, ça fait du monde, surtout au sol encore une fois. S´il y a moyen de te convaincre, tu devrais te limiter à un couple de nains et éviter les corydoras, ou mettre les cory et laisser tomber les nains, que soit dit en passant tu pourrais installer dans un autre bac ou ils seraient super bien.

Si par malheur pour les corys, tes 2 couples de nains pondent en même temps, je sais pas ou ils vont aller se poser.




Avatar du membre
maculicauda
Messages : 880
Enregistré le : 30 nov. 2002 01:00

Même 8 discus, ça fait énorme pour un 450 l. Mais bon, s'il a envie de voir de la castagne a long terme ... ...
Avatar du membre
lJlH
Messages : 527
Enregistré le : 09 sept. 2003 02:00

lJlH a écrit :
J´ai maintenu 8 Discus adultes dans le même bac que le tien avec un pekoltia et crois, c´était déjà bien plein.

Voilà ce que je ferais:

6 Discus sauvages
20 cardinalis
8 corydoras sauvages tous de la même sp.
1 Couple de Lori
un couple mikrogeophagus altispinosus

Et c´est plein à craquer !
lJlH a écrit : Je répète, j´ai eu 8 Discus adultes dans le même bac, c´est plein rien qu´avec les poissons, alors avec racines et plantes en plus, à 10, il n´auront plus de quoi se retourner.
:read:

Et c´est vrai qu´il y avait un dominant et que les autres se tenaient le plus souvent près des vitres latérales.

Perso, je ferais plus.
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Pour les discus, sur santaremdiscus, même Alain JORIS considère que 10 discus passerais dans ce volume sans souci, et en discus, c'est une pointure.
Pour lui, les discus doivent vivre en surnombre afin d'éviter la castagne justement.
Au sol, il n'y aura déjà pas de lori, ensuite, dans des bac de 300 L on conseille en général deux couple ce cichlidés nains, et dans mon 450 L on me dit seulement 1.
Pour les cichlidés nains, j'ai demandé m'avis à un copain très caler et lui m'a dit que celà pouvait passer.
De plus, comme dit précédemment, j'aurais d'autre bac prévu en cas de problème.
Ensuite, le choix de mes espèces n'est pas annodun, les borelli et les trifasciata sont des espèces de relative petite aille est qui n'ont pas un très fort caractère territorial.
Encore une fois, ce choix a été bien réfléchie et non fait pour que mes cichlidés souffre.

Enfin, vous avez vos avis, d'autres en ont des différents, alors on verra dans l'avenir comment le bac évolura, mais de toute facon, j'ai des bacs prêt à acceuillir les poissons qui seraient de trop

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10722
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Pour les discus, c'est comme pour les mbunas (et comme pour tout poisson territorial), plus tu en mets, plus tu inhibes la territorialité.
Donc c'est sure que 10 c'est plus facile à gérer que 6...
Maintenant en partant sur ce principe oùest la limite en terme de nombre?

Donc, moi, je partirais sur un nombre correct de discus dans ton bac pour qu'ils puissent évoluer et se reprdouire à leur aise, soit plutot 6 que 8.

Pour le reste, rien à redire.
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Je vous invite à regarder ceci, bac de 150 x 70 x 90 soit 945, le double de moi, pourtant il y a 22 discus dedans en spé, et des pontes très régulière (voir la suite du post) et ce bac n'appartient pas à un débutant, bien au contraire.
Il suffit ensuite de bien suivre au niveau changement d'eau ce qui compense d'avoir un nombre de poisson important.

http://santaremdiscus.forumactif.com/le ... 17-975.htm

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

Hello,

je me permet tout de même de coller ici les propos du propriétaire du bac, que l'on peut voir dans le troisième post du topic :
Heckelfs a dit :

Merci de vos compliments,mais ce bac tourne tout seul,est peu chargé et les poissons s'y sentent de mieux en mieux.....tant qu'il n'y a pas de ponte,soit deux jours tranquillent dans la semaine
Ca en dit long sur les risques de castagne, d'autant plus que comme tout le monde le sait, la ponte n'est pas un synonyme de bien être, c'est même souvent l'inverse.

@++
Houba houba hop!
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Pour les cichlidés nains, les couples qui paraderont seront mis en bac spé. Si jamais j'ai une ponte dans le bac d'ensemble, entre les corydo et les cardinalis, celle-ci ne va pas durer longtemps, donc l'aggressivité des parents ne sera pas longue.
De plus, comme dit précedemment, ces deux espèces ne sont pas très agressive ni territorial, j'en ai fait l'expérience.
Pour les discus, comme celà est dit, ils sont agrssif sutout en période de ponte, alors il faudrait déjà qu'un couple se forme dans mon bac, et auquel ca, lui aussi serait isolé en bac spé, donc moins de risque de castagne.

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10722
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Je ne pense pas que tu puisses comparé les avis donné sur santaremdiscus avec ceux qui te sont donné ici, les façons de concevoir l'aquariophilie sont assez différentes.

maintenant à toi de voir vers quelle type d'aquariophilie tu te tournes.
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Sous entend-tu que les avis des personnes de cichlidsforum sont les mieux fondés et qu'en conséquence, il faut mieux éviter d'écouter la conception aquariophile des membres de santaremdiscus ???

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

Ce n'est pas ça du tout, c'est juste que sur Santarem l'objectif d'un discussophile n'est pas le même que pour un cichlidophile d'ici même.

C'est comme les apistophiles qui reproduisent leurs poissons dans 40 litres, quand ici on parle de maintenance dans 100 litres pour un couple.

Qui a raison qui a tord? les deux surement, mais pas pour les mêmes attentes et les mêmes résultats.
Houba houba hop!
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Mes objectifs sont plutot la reproduction, que ce soit pour les discus ou les apisto, donc le bac communautaire ne me servira qu'à du stokage et à ce que les couples de discus se forment.
Donc dans quelle catégorie est ce que je rentre, je ne sais pas, mais disons que sur le bac communautaire, la population pourra varier en fonction des repro et du comportement des poissons, dans les deux cas, s'il y a repro ou des problèmes, il y aura toujours la solution de faire une maintenance spécifique.

Pour en revenir à la reproduction dans un bac qui signifie ou non le bien être, il arrive effectivement que des poissons pondent pour essayer de maintenir leur population car les conditions sont mauvaises, mais en général il meurent après, alors que des poissons qui pondent régulièrement n'est autre que la preuve d'une bonne maintenance.
On m'avait déjà fait part de ceci, et ce que je viens de dire est la réponse que m'a faite mon prof d'aquaculture que j'avait lors de ma licence d'aquaculture continentale et d'aquariologie, donc je lui fais entièrement confiance quand à sa réponse, donc en conclusion, la reproduction des poissons, si celle-ci se répète, est synonyme de bien-être et non l'inverse

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

Je ne pense pas que l'on puisse tirer des conclusions aussi simplement.

Les reproductions répétitives sont elles représentatives du comportement en milieu naturel?

J'ai moi aussi maintenu des apisto en cuves de 60l, eut des repros en non stop, pour au final avoir des durées de vie limitées avec les adultes, pourtant je croyais dur comme fer au bien être de ces poissons (bin oui, paras nickels et bouffe excellente...).

Depuis j'ai changé mon fusil d'épaule, la maintenance à long terme est bien plus enrichissante, l'observation en bac de taille adaptée est d'autant plus intéressante, même si en contre partie les repros se font plus rares.

J'en conclu donc que les nombreuses repros obtenues n'étaient que le fruit de l'oppression en volumes insuffisants de mes poissons.

Rassures toi, je ne cherche pas à te convertir, uniquement à te faire part de mes observations et réflexions, fais toi ton expérience, vois ce que font les autres, un jour peut être tu aura un déclic qui te fera voir la maintenance aquariophile du même œil que nous, peut être pas.

Je rajouterai juste que l'aquaculture et l'aquariophilie n'ont pas franchement les mêmes vocations :wink:

@++
Houba houba hop!
Lolojil
Messages : 43
Enregistré le : 03 avr. 2006 16:59

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis Guig ;).
Les reproductions répétitives sont elles représentatives du comportement en milieu naturel?
Oui et non. Pour les cichlidés nains, la période de repro ne dure généralement que quelques mois dans l'année donc des repros répétitives toute l'année ne correspond pas au milieu naturel. Par contre la répétitivité des pontes est "naturelle" car c'est pour assurer un maximum de descendance ou pour palier un ponte ratée dans le peu de temps de la période propice à la repro.
J'ai moi aussi maintenu des apisto en cuves de 60l, eut des repros en non stop, pour au final avoir des durées de vie limitées avec les adultes, pourtant je croyais dur comme fer au bien être de ces poissons (bin oui, paras nickels et bouffe excellente...).
C'est la maintenance que j'utilise toujours et ça ne m'empêche pas d'avoir de gros steack qui ont eu jusqu'à 4 ans et demi ainsi que des femelles qui avec 23 nages libres au compteur on vécu 3 ans et demi.
Depuis j'ai changé mon fusil d'épaule, la maintenance à long terme est bien plus enrichissante, l'observation en bac de taille adaptée est d'autant plus intéressante, même si en contre partie les repros se font plus rares.

J'en conclu donc que les nombreuses repros obtenues n'étaient que le fruit de l'oppression en volumes insuffisants de mes poissons.
Si c'était une soit disant oppression qui amenait les poissons à pondre, alors il y aurait une différence avec 1 couple seul dans 40L ou 200L or ce n'est pas le cas.

Je pense que tu ne prends pas en compte tous les autres facteurs biotiques ou non qui entrent en jeu.

Dans plus grand, tu rajoute souvent de la concurence au niveau territorial et cette concurence joue aussi sur la disponibilité de la nourriture. Tes poissons vont fournir plus d'énérgie pour défendre leur territoire et accéder à une nourriture moins importante.

En gros, + d'énérgie dépensée et - d'énérgie accumulée. C'est à dire que ta femelle devra mettre plus de temps pour fabriquer ses oeufs.

Contrairement à cela, en spécifique, les "paramètres idéaux" pour la repro sont en général constant, il n'y a aucune concurence et la nourriture est plus abondante et ce quel que soit le volume. Tout cela favorise les pontes et diminue le laps de temps entre elles.

Si ce phénomène d'oppression était effectif, la période de repro en milieu naturel ne serait pas en saison des pluies mais en saison séche.


Pour ce qui est des conseils de tel ou tel forum, je te dirais que le meilleur moyen de se faire une idée, c'est souvent d'essayer. Car ce qui est appliquable (ou non) chez certains ne l'est pas forcement pour d'autres.
Avatar du membre
maculicauda
Messages : 880
Enregistré le : 30 nov. 2002 01:00

Adam a écrit :Pour les discus, c'est comme pour les mbunas (et comme pour tout poisson territorial), plus tu en mets, plus tu inhibes la territorialité.
Donc c'est sure que 10 c'est plus facile à gérer que 6...
Maintenant en partant sur ce principe oùest la limite en terme de nombre?

Donc, moi, je partirais sur un nombre correct de discus dans ton bac pour qu'ils puissent évoluer et se reprdouire à leur aise, soit plutot 6 que 8.

Pour le reste, rien à redire.
ouai et si tu augmente le nombre ça devient un juke box :lol:








:jesors:
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

Lolojil a écrit :Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis Guig ;).
Hello Juju :)
C'est la maintenance que j'utilise toujours et ça ne m'empêche pas d'avoir de gros steack qui ont eu jusqu'à 4 ans et demi ainsi que des femelles qui avec 23 nages libres au compteur on vécu 3 ans et demi.
Tu remarquera que je n'ai pas dit que ce n'était pas possible, mais combien de pertes pour une femelle avec 23 repros au compteur?

Si c'était une soit disant oppression qui amenait les poissons à pondre, alors il y aurait une différence avec 1 couple seul dans 40L ou 200L or ce n'est pas le cas.

Je pense que tu ne prends pas en compte tous les autres facteurs biotiques ou non qui entrent en jeu.

Dans plus grand, tu rajoute souvent de la concurence au niveau territorial et cette concurence joue aussi sur la disponibilité de la nourriture. Tes poissons vont fournir plus d'énérgie pour défendre leur territoire et accéder à une nourriture moins importante.
Bah en même temps, je sais bien que je ne suis pas une lumière, mais je sais adapter la quantité de nourriture au nombre de poissons dans le bac hein :D

En gros, + d'énérgie dépensée et - d'énérgie accumulée. C'est à dire que ta femelle devra mettre plus de temps pour fabriquer ses oeufs.

Contrairement à cela, en spécifique, les "paramètres idéaux" pour la repro sont en général constant, il n'y a aucune concurence et la nourriture est plus abondante et ce quel que soit le volume. Tout cela favorise les pontes et diminue le laps de temps entre elles.
Je suis d'accord avec toi, mais il est tout à fait possible d'avoir un spécifique plus grand pour un même nombre d'individus, non?

Tout comme il est possible d'entasser plusieurs couples dans 60 litres et d'avoir tous les couples qui se reproduisent, et sans heurts majeurs.

Mais comme dirait l'autre, des fois ça marche, des fois ça marche pas (hihihi).

J'exposais là ce que j'ai pu observer, et très sincèrement, à paramètres équivalents, nourrissage équivalent, plus la place dont disposent les poissons est vaste, moins ils pondent. Je te l'accorde, c'est pas logique puisque l'espace à coloniser est plus important, mais c'est pourtant ce que j'ai pu observer à chaque fois.

Par contre je persiste à dire que plus le volume proposé à une espèce est important, plus les mœurs de cette espèce s'affirmeront, et des comportements bien souvent insoupçonnés, et insoupçonnables dans un volume réduit, deviendront observables.


@++
Houba houba hop!
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10722
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

AXE a écrit :Sous entend-tu que les avis des personnes de cichlidsforum sont les mieux fondés et qu'en conséquence, il faut mieux éviter d'écouter la conception aquariophile des membres de santaremdiscus ???

Alex
je ne sous entendait rien, j'essayais bien au contraire d'être le plus neutre possible, n'ayant qu'une vague idée de ce qui se dit sur ce site. :)
je suis pas du genre à sous entendre, je rentre direct dedans...alors voila pour toi.

Ton but est la repro.

Alors vas y, mais fait le bien en accord avec "le monde du discus":
_gros bac sans substrat avec le strict minimum de déco et que des discus, beaucoup de discus, de toute les forme (sauvge, sélectionné...mélangé) et en grand nombre pour éviter tout comportement territorial naturel (pas d'apisto, de cory et autre characidé qui ne vont pas trop apprécié cette promiscuité et qui n'ont pas à subir ce type de maintenance de labo)
_puis, des bac carré, nu, de 100L pour isoler les couples avec un cone de ponte au milieu
_eau osmosé uniquement changement d'eau à gogo, bouffe toute les 2-3 heures pour les jeunes et eau à 30°C

A part pour faire reproduire une souche très rare et la diffuser précieusement, j'ai toujours pas compris l'interet de ce type de maintenance qui ressemble plus à une production industriel pour faire du fric, qu'a l'observation de ses pensionnaire comme le conçoive beaucoup ici.

Voila pour mon point de vue moins neutre. :wink:
Modifié en dernier par Lionel.Adam le 09 déc. 2008 09:57, modifié 1 fois.
Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4349
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

Yonguy68 a écrit :Ce n'est pas ça du tout, c'est juste que sur Santarem l'objectif d'un discussophile n'est pas le même que pour un cichlidophile d'ici même.

C'est comme les apistophiles qui reproduisent leurs poissons dans 40 litres, quand ici on parle de maintenance dans 100 litres pour un couple.

Qui a raison qui a tord? les deux surement, mais pas pour les mêmes attentes et les mêmes résultats.
Je suis assez d'acord avec ce que tu dis. Je vais de temps en temps sur Santarem car j'adore les Discus, et que l'on peut y voir de superbes spécimens sauvages. Je carresse également l'idée d'en posséder.

Ce que j'ai pû retenir sur ce forum c'est qu'effectivement il y a un "style Discus" et que l'objectif n'est pas le même que sur CF.
Je m'astiendrai donc de critiquer, à chacun son truc.

Ce qu'il en ressort en tout cas c'est qu'effectivement les Discus ont besoin de vivre en troupeau, comme beaucoup d'autres cichlidés, et qu'ils stressent très facilement.
Le problème étant leur taille, et c'est là que pour moi se trouve le véritable problème . Peu d'amateurs de Discus ont les bacs appropriés, à savoir des bacs très spacieux pouvant accueillir le décor qui leur est nécessaire pour qu'ils se sentent bien. Beaucoup, mais vraiment beaucoup de racines, une eau de préférence sombre, même si on trouve des Discus dans des eaux claires. Mais une fois que ce bac est aménagé comme il se devrait il ne reste plus beaucoup d'eau pour les poissons.....

Donc on met très peu, voir pas du tout de décor, et on charge en poissons pour que ces derniers se sentent rassurés, faute de pouvoir trouver un petit trou pour se cacher, et ça marche, mais c'est également le cas pour n'importe quel autre cichlidé, pas seuleument pour les Discus.
Après ce qui me dérange c'est l'énorme contrainte des changements d'eau, et aussi le fait que les poissons soient installés comme dans une vitrine, où on casse leur comportement naturel faute de place.

Je signale également AXE, que comme tu parles d'Alain Joris, ce dernier vient justement de changer l'aménagement de son bac, ce dernier est vraiment magnifique par rapport au premier, justement comme il le dit, pour se rapprocher le plus possible d'un biotope plus naturel....

Quant à faire de la repro, comme il le dit dans plusieurs de ces messages, avant d'y penser et d'y arriver, il faut dabord penser à la maintenance.
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Bonjour,

Je suis d'accord avec vous, une maintenance esthétique et une maintenance pour la repro, c'est effectivement différent.

Mais par exemple, en France, une carpe se reproduit 1 fois dans l'année, alors qu'en Asie, 6 fois, car la température est plus élevée.
Alors qui a raison, qui a tord, celui qui reproduit ces carpes dans un étang une fois par an, ou celui qui a un bac de 15000L et reproduit 6 fois ces carpes car il chauffe l'eau.
Celà vient du fait que le métabolisme des carpes est ralentie en France par la température, car les poissons sont poecilotherme.
Donc dans la logique, je pense qu'une carpe d'Asie, va vivre moins longtemps qu'une carpe Francaise, pourtant ce n'est pas contre nature.

Les animaux ne sont pas comme les hommes.
L'homme est le maitre du monde (enfin, il le croit) et donc il n'a pas de prédateur qui peut lui nuire, alors il peut choisir ou non d'avoir des enfants.
Un animal, ce n'est pas le cas, il a des prédateurs (l'homme par exemple) et si il veut que son espèce survive, il doit se reproduire le plus possible, a moins que vous me trouviez un autre but à un poisson.
Donc un poisson, par la force devient dominant, et choisi le meilleur territoire pour se nourrire, ca mieux il sera nourrit et mieux il pourra se défendre, défendre son territoire, et se reproduire, ensuite il choisira le ou la partenaire pour se reproduire et assurer sa descendance avec ses gênes.

Alors qui a tord ou raison.
Celui qui met ses poissons en bac communautaire, qui vont donc vivre plus longtemps mais se reproduire moins pour les raisons citées par Julien (moins de nourriture, plus de prédations, concurrence...) ou bien celui qui fait de la repro (industriel certes comme le dit Adam) et qui fournit tout au poisson pour que celui-ci assure sa descendance, unique chose qui l'interesse dans sa vie.

Alors ce n'est peut-être pas aussi contre nature de faire de la repro en bac spé, c'est même peut-être ce qui a le plus d'interêt pour les animaux.

Alors pour moi, le critère de repro est une bonne chose, car je pense qu'un poisson préfére vivre moins longtemps mais avoir une descendance importante.
Et la repro est bien synonyme de bonne maintenance et non l'inverse.

Mais pour trancher, je dirais que nous avons tous tord, que le débat que nous avons à une conséquence, c'est que c'est encore nous l'Homme (avec un grand H, pour inclure les femmes, je ne t'oublie pas HAMA :D ) qui choississons ce qui est mieux pour les animaux, ou du moi ce que nous pensons être mieux, notre soif de dominance est trop ancré dans nos gênes pour prendre conscience qu'il serait mieux que demain nous prenions tous la décisions de relacher nous animaux de nos aquariums, vivariums et autre cage.

Voilà mon avis sur la question, mais il ne vaut que ce qu'il vaut, car c'est un avis d'Homme, et la nature elle qu'en pense-t-elle???

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

AXE a écrit : qui a tord, celui qui reproduit ces carpes dans un étang une fois par an, ou celui qui a un bac de 15000L et reproduit 6 fois ces carpes car il chauffe l'eau.

Donc dans la logique, je pense qu'une carpe d'Asie, va vivre moins longtemps qu'une carpe Francaise, pourtant ce n'est pas contre nature.
Hello,

pour moi c'est déjà contre nature de maintenir des poissons à une température plus élevée que la normale, surtout si c'est pour augmenter un rendement.
Un animal, ce n'est pas le cas, il a des prédateurs et si il veut que son espèce survive, il doit se reproduire le plus possible, a moins que vous me trouviez un autre but à un poisson.
C'est ce qui me fait dire que les repros à répétition en volume restreint sont provoquées par une oppression, en comparaison d'une maintenance en volume plus adéquat mais à paramètres identiques, et qui s'avère beaucoup moins prolifique.
Alors ce n'est peut-être pas aussi contre nature de faire de la repro en bac spé, c'est même peut-être ce qui a le plus d'intérêt pour les animaux.

Alors pour moi, le critère de repro est une bonne chose, car je pense qu'un poisson préfére vivre moins longtemps mais avoir une descendance importante.
Pour qu'un poisson puisse préférer une chose ou une autre, il faudrait déjà qu'il ait une conscience.

Je n'ai rien contre les bacs spécifiques, loin de là, tout dépend de la taille de ce bac par rapport à l'espèce qui le peuple.
Mais pour trancher, je dirais que nous avons tous tord, [...] qu'il serait mieux que demain nous prenions tous la décisions de relacher nous animaux de nos aquariums, vivariums et autre cage.
De ce côté là je suis d'accord, la maintenance d'animaux en milieux clos est un loisir égoïste.

C'est pour cette même raison que je m'efforce de proposer un territoire le moins étriqué possible, et le plus proche du milieu naturel possible.

Bon, je radote je radote :wink:

@++
Houba houba hop!
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

Le fait d'augmenter la température de l'eau pour gagner en rendement, oui, c'est contre nature, mais pour la carpe, tu te trompe, c'est tout le contraire, la carpe n'est pas une espèce autochtone, elle a été introduite dans notre pays, mais est originaire d'Asie, donc justement, c'est dans sa nature de lui offrir une température correspondante à sa température de vie normalement, celle-qu'elle a dans le milieu naturel en Asie.
Ce qui est contre nature, c'est à la base d'avoir acclimater des carpes en France, pays d'où elle n'est pas originaire.
Donc, tout aquariophile qui prétend que les carpes sont des poissons d'eau froide, et bien je dis qu'il est contre nature, car en 2003, les carpes se sont reproduit 2 fois dans l'année, en cause, les températures de la canicule, donc de l'eau, c'est donc que ces dernières ont gardé leur faculté de se reproduire 6 fois dans l'année, donc une carpe n'est pas un poisson d'eau froide mais d'eau tropicale, et je pense que ca dois-être la même chose pour les poissons rouges, donc toute maintenance conseillé en eau froide pour ces poissons est un pur délire.

Pour les bac spé et leur oppression, c'est tout le contraire, Julien te l'a dit, si tes poissons se reproduisent moins, c'est à cause de la concurrence alimentaire, donc moins de nourriture, donc moins d'énergie pour produire les gamètes.
Un bac communautaire est plus oppressant qu'un bac spé, et dans la nature c'est pareil, c'est pour celà que la production de poisson en artificiel est bien supérieur à celle dans la nature car les conditions dans lesquelles sont mis les poissons les favorisent et sont moins oppressantes.

Les poissons n'ont pas de conscience, justement, c'est leur instinct naturel qui les pousse à sauvegarder leur espèce donc a se reproduire le plus souvent possible si les conditions le permette.

Pour le reste on est d'accord, alors chiche, demain, on remet nos poissons à l'eau :D

OK :jesors:

Même si je n'ai pas tord quand je dis que ca serait le mieux :lol:

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

AXE a écrit : Pour les bac spé et leur oppression, c'est tout le contraire, Julien te l'a dit, si tes poissons se reproduisent moins, c'est à cause de la concurrence alimentaire, donc moins de nourriture, donc moins d'énergie pour produire les gamètes.
Un bac communautaire est plus oppressant qu'un bac spé, et dans la nature c'est pareil, c'est pour celà que la production de poisson en artificiel est bien supérieur à celle dans la nature car les conditions dans lesquelles sont mis les poissons les favorisent et sont moins oppressantes.
Euh, j'ai vraiment du mal à me faire comprendre moi.

Alors je vais faire plus simple:

- 1 couple d'apisto dans 60l => repros à gogo

- le même couple d'apisto dans un 200l SPECIFIQUE et dédié au couple (donc pas de concurrence alimentaire) => repros ponctuelles

Le tout avec des paramètres sensiblement identiques, et qui dit cuve plus grande, dit paramètres plus stable, présence moins importante de polluants azotés, etc.

@+
Houba houba hop!
Avatar du membre
steve.aeschbacher
Messages : 3132
Enregistré le : 22 juin 2001 02:00
Localisation : Suisse
Contact :

en fait, je crois que tout le monde est d'accord, il y a les bacs pour la repro (sans arret sortir des couples, les remettre, les ressortir, etc...) et donc automatiquement a chaque opération troubler les poissons, la hiérarchie et l'harmonie du bac... la "vision CF" étant plutot de mettre en place une population définitive qui puisse s'épanouir SANS mettre "sans arret les mains dans le bac" et le perturber (qui reste une grosse porte ouverte a toute sorte de problèmes....)
respire !
Avatar du membre
Yonguy68
Messages : 86
Enregistré le : 20 juin 2005 02:00
Localisation : Bitschwiller les Thann (68)

Voilà :)
Houba houba hop!
AXE
Messages : 120
Enregistré le : 24 févr. 2007 18:29
Localisation : Aube(10)

OK je comprend Guillaume, mais sur le coup, c'est vrai que c'est vraiment bizarre.
Sauf que l'on peut avoir le même raisonnement, bac plus grand, donc plus de déplacement pour chercher sa nourriture, ou tout simplement car plus d'espace de vie, donc plus d'énergie dépenser pour le déplacement et donc moins pour la gamétogénèse.
Lors d'une visite chez Haegel, celui-ci nous avait expliquer que les poissons rouges étaient dans des aquariums de 30 cm de haut, et pas plus, car il s'était rendu compte qu'au delà, les poissons faisaient trop de déplacement pour venir se nourrir en surface et donc celà s'en ressentait, car il avait des moins bon tot de croissance.
Idem, quand tu nourrit des alevins d'apisto, il faut mieux avoir un bac de 10 L que de 50, car sinon, les nauplii d'artémia se disperse, et tu auras une moins bonne croissance car les alevins vont utiliser des réserves pour se déplacer.

En rivière, c'est la même chose, prenons une truite qui mouche.
Passe une mouche à 1m, elle ne se déplace pas, passe là à 20 cm, elle vient, pourquoi, car les poissons en général calcul la distance à parcourir par rapport à la taille de la proie pour savoir s'il vont dépenser plus d'énergie a ce déplacer ou si la proie va leur apporter un gain.

Et pour nous c'est pareil, je pense que tu préfére aller chercher une tranche de jambon dans la supérette à 50 m de chez toi, plutot que de taper 3 km a aller chasser un sanglier, car tu sais que tu vas faire plus d'effort pour aller chercher le sanglier, les poisson n'ont pas besoin de conscience pour s'en rendre compte.

Je pense donc que les déplacement de tes apisto dans le grand bac sont le facteur oppressant qui limite la repro.

Alex
AXE, plus t'en met, plus t'en as.
Répondre

Retourner vers « Amérique du Sud »