pourquoi les français détestent-ils la nature ?

TOUT ce qui n'a rien à faire dans les autres forums - modération subjective.
Répondre
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

Après avoir lu un article sur les déboires de l'introduction de nouveaux ours dans les Pyrénées...
Je me faisais juste une réflexion générale sur le rapport que les Français entretiennent avec la nature. Il me semble en effet que notre pays et sa population d'origine rurale n'envisagent la nature et l'environnement que s'il est maitrisé, qu'il ne doit nuire en aucune façon à nos biens et notre façon de vivre, ou alors qu'il soit profitable sous forme de parc de loisirs pour nous apporter un bol d'air frais de temps en temps. Tout comme à l'image des jardins "à la française" (que je hais ces haies), image purement mentale et géométrique de la "nature", tout y est tracé au cordeau, pas une branche qui dépasse, pas une mauvaise herbe, pas un limaçon... beurk !
Il en va de même dans nos montagnes, réduites à un parc à moutons et à touristes skieurs... Les grands prédateurs (l'ours,le loup, le lynx) y sont vus comme des intrus et des rivaux à éliminer, qui viennent en plus, comble de l'horreur... de l'étranger !
Mais qui sont ces bergers qui ont oublié leur métier : garder des moutons !?! Hé voui, la montagne c'est dangereux et y'a des vilaines bébêtes qui peuvent manger les gentilles brebis... gnagnagna
Mais comment font alors les bergers italiens ou espagnols ? Est-ce qu'on les voit chialer tous les quatre matins devant les caméras ou incendier une mairie parcequ'un pauvre oviné s'est fait bouffé ?!
Non, ils ont toujours connu l'ours et le loup et s'en accomodent...
On s'en fout des moutons !!! :grr: ils sont pas en voie de disparition, eux !!! En plus ils leur sont remboursés !
En France, ce qui ne nous sert pas on le détruit, on déteste tout autre prédateur ou charognard que nous même. C'est pour ça que notre faune est si pauvre et que notre population de chasseurs est si nombreuse.
:evil: f..k the (french) sheppard




Avatar du membre
Séb_59
Messages : 1673
Enregistré le : 04 juin 2001 02:00
Localisation : Lille
Contact :

Salut,
ce problème n'est pas propre à la France malheureusement mais à tout le monde occidental. La situation de la France n'est pas la pire. Va faire un tour en Belgique ou en Hollande ou 1/3 des espèces de papillons de jour se sont déjà éteintes... Le problème des grands prédateurs en France, c'est qu'ils avaient disparu et les gens ont perdu l'habitude de vivre avec. Aujourd'hui ils doivent réapprendre, mais comme partout, dès qu'une contrainte s'ajoute, ça beugle, ça gueule et ça râle... c'est la France !
Séb
helianthus
Messages : 221
Enregistré le : 04 août 2001 02:00
Localisation : Noumea

moi ce n'est pas tellement le rejet des grand prédateurs en France qui me gène , c'et que dans le même temps de nombreux bien pensants français vont s'insurger sur ces gouvernements étrangers qui n'arrivent pas a garder les derniers tigres de sibérie chez eux ou les gorilles de montagne .......
......quand on n'est pas foutu d'accepter que quelques brebis soient dévorées par des animaux sauvages dans son pays on s'abstiens de donner des leçons au reste du monde !
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10728
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Y'auras toujours des beaufs isolé au fond de leur campagne pour tuer des ours ou pour réélire W Bush!
Les humains sont ainsi fait....
Avatar du membre
Douille
Messages : 320
Enregistré le : 30 oct. 2005 02:00
Localisation : Paris
Contact :

Ca fait un moment que ce sujet m'horrifie...et me tient à coeur... :cry:

Je n'arrive pas à comprendre de quel droit peut on prétendre que chaque coin de la planéte appartient à quelqu'un.
De quel droit c'est on approprié la nature?

J'en arrive à penser que l'être humain et en train de devenir la créature la plus stupide de la terre, inacapble de voir plus loin que le bout de son gros nez rouge.
Inacapable de penser à autre chose qu'à son droit de propriété.
moi ce n'est pas tellement le rejet des grand prédateurs en France qui me gène , c'et que dans le même temps de nombreux bien pensants français vont s'insurger sur ces gouvernements étrangers qui n'arrivent pas a garder les derniers tigres de sibérie chez eux ou les gorilles de montagne .......
......quand on n'est pas foutu d'accepter que quelques brebis soient dévorées par des animaux sauvages dans son pays on s'abstiens de donner des leçons au reste du monde !
Je ne pense tout de même pas que les personnes qui défendent le droit et la survie des animaux sont à mettre en cause avec ce probléme.
Certe il est plus facile de parler des panda et autres, mais le probléme est tellement vaste et concerne tellement d'espèces que la liste se ralonge d'année en année...

Enfin...c'est bien beau d'en parler, mais que pouvons nous réellement faire face à tant de crétinerie...
Avatar du membre
wildwolf
Messages : 1344
Enregistré le : 25 juin 2004 02:00
Numéro AFC : 740.91
Localisation : Villebon sur Yvette, 91

salut
moi, je propose des stages aux loups, ours et lynx pour apprendre à tirer à la carabine, histoire d'équilibrer les chances.
non, sans déconner, il reste le militantisme :
http://www.loup.org/
http://ours-loup-lynx.info/
...
Lau.
"être naturaliste, ou ne pas être!"
Damien
Messages : 97
Enregistré le : 30 déc. 2001 01:00
Localisation : dunkerque

Tout ça se résume en un mot : "égoisme".

Tous ces cons qui oublient que les ours étaient là avant qu'ils débarquent avec leurs moutons n'ont qu'une seule préocupation : Eux mêmes.

Ils perpétuent les erreurs du passé qui ont amené l'Homme (mérite t'il un h majuscule?) à détruire tout ce qui le dérangeait ou lui posait des contraintes.

J'en voyais un l'autre jour qui beuglait contre les ours avec comme argument contre ceux-ci que son grand père berger s'était déjà en son temps démené pour les faire disparaitre. Selon lui c'était bien la preuve qu'ils n'avaient aucun droit dans ces montagnes (c'est incroyable ce que les gens peuvent être cons).

Si ils veulent vraiment revenir dans le passé autant y aller à fond et revenir à l'époque ou l'ours était seul dans ses montagnes et qu'ils y mettent plus les pieds avec leurs bêtes je pense pas que ca foutra l'économie Française en l'air.
Avatar du membre
Douille
Messages : 320
Enregistré le : 30 oct. 2005 02:00
Localisation : Paris
Contact :

wildwolf a écrit :salut
moi, je propose des stages aux loups, ours et lynx pour apprendre à tirer à la carabine, histoire d'équilibrer les chances.
non, sans déconner, il reste le militantisme :
http://www.loup.org/
http://ours-loup-lynx.info/
...
Lau.
Woui woui, il y en a environ 10 ans j'avais parainé un loup. Je ne me souviens plus du prix, mais environ une fois par moi on recevait un courrier avec des photos et des nouvelles de la bête.

Résultat des courses, j'ai reçue un courrier quelques mois plus tard qui me disait que le loup qu'on avait parainé avait été retrouvé mort une balle dans le corp... :cry:

Appart aller chasser tous ces cons ( et je pése mes mots...), je ne vois pas trop ce qu'il y a faire :gun:
Avatar du membre
wildwolf
Messages : 1344
Enregistré le : 25 juin 2004 02:00
Numéro AFC : 740.91
Localisation : Villebon sur Yvette, 91

re
il y a 10 ans le loup commencait à peine à remettre les pieds en France. maintenant, ils sont au moins 120 !!!! on tient le bon bout, et on peut estimer que leur chance de survie est plus élevée.
même si cela déchaine les passions, il reste que le cadre législatif est assez développé en ce qui concerne le loup et que cela permet d'avancer. même si il y à eu un recul violent avec les autorisation d'abattage.
Lau.
"être naturaliste, ou ne pas être!"
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

Pour les pays dits du "tiers-monde" la disparition d'espèces et les menaces sur l'environnement sont directement liés à la pauvreté de la population et au soit-disant développement économique controlé par des multinationales aux capitaux étrangers...
En France le problème n'est pas là. Et malheureusement il n'y a pas que quelques pèquenauds râleurs au fond de leur campagne, il 'sagit d'une grosse partie de la population rurale ou rurbaine, qui estime que la terre leur appartient soit pour exercer une activité économique soit pour en faire un parc de loisirs. Et cette haine du prédateur, qu'il soit petit ou grand, persiste dans les mentalités, ça en devient irrationnel...
Je le sais j'habite à la campagne, où c'est plein de chasseurs et d'agriculteurs (qui ne sont plus des paysans, malheureusement).
Quand il voient nombre de buses en hiver, ils disent que c'est une saloperie qui prolifère et qui leur tue des poulets. Qui a déjà vu une buse chasser un poulet plus gros qu'elle ? Elles sont nombreuses parceque les individus nordiques redescendent vers le sud pendant les grands froids, et se rapprochent des habitations pour trouver leur nourriture (rongeurs, cadavres)... Va leur faire comprendre !
Les exploitants agricoles possèdent chacun dans un coin de terrain leur décharge à ordures (gravats, plastiques, polystyrènes, bidons de pesticides et d'engrais), gentiment recouverte par un coup de tracteur. Alors que la déchèterie, le centre de tri, est à 4 ou 5 km. Mais seulement ils ont toujours fait comme ça...alors pourquoi changer. "C'est encore ces p.tains d'écolos ou d'estrangers qui viennent nous emm.... !"
En montagne c'est pire, car la vie rurale est en déclin alors les agriculteurs et éleveurs font du lobbying auprès des élus, et comme ils ne trouvent pas de coupable pour leurs difficultés, l'exutoire est l'ours ou le loup dont ils n'ont plus le souvenir car leurs aïeux les ont exterminés. Ressurgissent alors les peurs ancestrales, la peur de la bête, de l'étranger, de ce qui rompt les habitudes, de ce qui dépasse de l'alignement, ce qui n'est pas maîtrisé.
N'y a -t-il pas en France, un peu de place pour quelques plantigrades ou une troupe de canis lupus, un tout petit peu de sauvage, une broutille qui ne soit pas "jardinée" ?
On a l'air fin de donner des leçons aux Africains qui doivent cotoyer des lions et des éléphants !
Avatar du membre
Mr Hooligan
Messages : 130
Enregistré le : 19 mars 2006 18:29
Localisation : Toulouse

slam a écrit :N'y a -t-il pas en France, un peu de place pour quelques plantigrades ou une troupe de canis lupus, un tout petit peu de sauvage, une broutille qui ne soit pas "jardinée" ?
De moins en moins ... malheureusement ...
de moins en moins. :cry:
samaki
Messages : 1162
Enregistré le : 10 févr. 2002 01:00
Numéro AFC : 1028-91
Localisation : Gif/Yvette
Contact :

Hello mon grain de sable la dedans:
En Occident, l'homme ne se conçoit que comme dominateur de la nature et des phénomènes naturels(cf les inondations et les réactions qu'elles entrainent) ou nos agriculteurs se conçoivent comme les "jardiniers de la nature" ce qui serait risible(est que la nature a besoin de nous ou est ce nous qui avons besoin d'elle pour vivre?) si il n'y avait ces problèmes liés à la pollution des eaux et à la surcharge des sols en engrais, bref un petit peu schiszophrénique comme pensée. Les animaux eux mêmes chez nous sont classés soit comme utile soit comme nuisible, ce qui est illogique, comment dégager une notion d'utile et de nuisible alors que c'est une chaine ou tout est lié???
comment qualifier un gars qui va tirer un blaireau parce qu'il le soupçonne de bouffer ses poules ou une buse parce qu'il l'accuse de prndre ses poussins? difficile, comment lui faire comprendre qu'eux aussi rendent des services indirect à l'agriculture?
l'élevage ovins a des problèmes depuis beaucoup d'années dèjà et notre monde agricole également, incapable de survivre sans allocations et subventions. Quant les éleveurs de moutons crient aprés le loup, ce sont leurs angoisses face à l'incertitude de leur avenir qu'ils crient à la face de tous.
C'est oublier un peu aussi leurs pratiques, lors des transhumances, nombres de moutons incapables de suivre sont simplement jetés aux chiens pour être dévorer .Un super bouquin le montre de façon objective avec photos et textes montrant comment se déroulait les transhumances.On y voit les bergers jeter les agneaux et moutons malades à leurs chiens pour que ceux ci les dévorent. Les attaques de chiens ne sont en aucun cas prises en compte, bizarre.
Bref nous rapportons dans notre beau pays, tout à nous et tout tourne dans notre esprit autour de nous. Ne sommes nous pas les seigneurs de la création? Nous avons exporté notre modèle de développement dans le monde entier en donnant des leçons à des peuples qui pendant des millénaires avaient su garder pratiquement intact leur patrimoine naturel, rien ne va plus depuis ce moment là, la M....e est partout et notre système(mondial) profite aujourd'hui encore de ce dérèglement. j'ai peu d'espoir même si c'est nécéssaire. :eek:
Xris :evil: :grr:
Croire qu'il suffit de salir la réputation d'une autre personne pour être reconnu et se sentir grand est une grave erreur, justifier son intolérance par une prétendue victimisation est plus qu'une erreur, c'est signe de défaillance intellectuelle et de malhonnêteté intrinsèque profonde.

Http://www.Cichlid-forum.com
le plus grand forum de cichlidés mondial
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

... tu l'as mieux formulé que moi Samaki :oops:


mais j'en reviens a dire que chez nous (en France) c'est encore plus ...comment dire...obtus. C'est un refus de coexistence avec le "sauvage".
Car comment expliquer que les Italiens, les Espagnols supportent quelques milliers de loups et quelques dizaines d'ours chez eux, les Scandinaves s'accomodent bien des gloutons, renards, élans dans leurs banlieues ...
Chez nous, non ! On flingue, on empoisonne, on piège sytématiquement , surtout les prédateurs.
Dans mon coin, par exemple depuis quelques années un couple de grand-duc (alors qu'ils avaient disparus de la région) s'était installé et reproduit. Bilan : 2 oiseaux morts, un flingué, l'autre empoisonné avec un truc destiné aux corvidés... ça dénote d'une certaine mentalité, non ?
Moutardef
Messages : 125
Enregistré le : 19 août 2005 02:00
Localisation : Nancy

Ouaip, moi pareil.

J'ai trois gouttes d'eau à rajouter :

Un : La caractéristique de nuisible est construite vis à vis de l'Homme. On dit de tel bestiole qu'elle est nuisible pour nous. Retirez l'Homme et il n'y a plus de nuisible (ca rejoint l'egoisme de ...Damien je crois).

Deux : quand on veut à tout prix maîtriser quelque chose tant que cela, c'est en géénral une sorte de surprotection (je vous passe les mots psy). Bref, ca veut dire que pour en avoir moins peur, je veux le maitriser totalement (et c'est pas de la peur, c'est plutot nde l'angoisse, c'est à dire de la peur sans objet, on ne sait pas de quoi on a peur...

Et trois, bin, trois, je ne sais plus...
:D
cichlid261
Messages : 565
Enregistré le : 02 mai 2004 02:00

pourquoi ces annimaux ont-ils disparu de leur milieu d'origine?

je pense que pour envisager leur reintroduction, il faut avant tout s'assurer qu'ils ne risque plus rien.

on ne pourra pas refaire le monde, déjà arriver à sauver ce qu'il en reste serai bien.

Le seul et unique probléme responsable de tout les maux de cette planéte c'est la surpopulation!
et comme personne n'osera l'avouer...
humilis
Messages : 1695
Enregistré le : 22 janv. 2005 01:00
Localisation : randan

laurent giacalone a écrit :pourquoi ces annimaux ont-ils disparu de leur milieu d'origine?

je pense que pour envisager leur reintroduction, il faut avant tout s'assurer qu'ils ne risque plus rien.

on ne pourra pas refaire le monde, déjà arriver à sauver ce qu'il en reste serai bien.

Le seul et unique probléme responsable de tout les maux de cette planéte c'est la surpopulation!
et comme personne n'osera l'avouer...
ben oui mais bon on vas pas dégommer tous le monde

l'homo sapien est un peu comme la perche du nil dans le lac victoria ,il s'arretera que quand il sera sur d'etre la seule espéce vivante sur cette planéte!!,a part celle qui peut controler par l'élevage!!
Huski
Messages : 178
Enregistré le : 30 août 2003 02:00
Localisation : Haute Savoie

Le seul et unique probléme responsable de tout les maux de cette planéte c'est la surpopulation!
et comme personne n'osera l'avouer...

Comme le dit un des héros de "Jurassic Park " :"la vie trouve toujours son chemin "
la réponse de la nature à la surpopulation est l'émergence d'épidémie "
Nous pouvons tous l'observer dans nos bac ... :(
Avatar du membre
Douille
Messages : 320
Enregistré le : 30 oct. 2005 02:00
Localisation : Paris
Contact :

laurent giacalone a écrit : Le seul et unique probléme responsable de tout les maux de cette planéte c'est la surpopulation!
et comme personne n'osera l'avouer...
Pas forcément, dans les endroits reculés, on ne peut pas dire que la population humaine est en nombre trop important.

Je dirai juste qu'il suffit d'un tout petit groupe d'humain pour constater les ravages qu'ils peuvent occasionner.

On vit dans un monde de surproduction, où les écarts sont de plus en plus importants. Ceirtains doivent se "battre" pour ne pas creuver, et d'autre se batte pour avoir le droit de tuer.
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

Je ne pense pas que la surpopulation soit le seul et unique problème...

Le problème est notre système économique, ce capitalisme débridé et ravageur, sans conscience, du style "après nous, le déluge".
L'autre problème inhérent à cela est le manque d'éducation, les vieilles croyances qui persistent ( genre "croissez, multipliez" ou "la Terre est notre jardin", tu parles !, notre dépotoir plutot). On doit éduquer les gens pour qu'ils cessent de consommer bêtement de l'industriel, et pour les populations rurales, leur permettre de vivre correctement de leur activité et de leur faire comprendre qu'ils peuvent vivre en bonne intelligence avec la nature et pas contre elle.
Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17135
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Si je peux recommander un livre sur le thème des humains "dictateurs par peur(s)...", c'est "La peur de la nature" par François Terrasson.

http://www.econovateur.com/rubriques/gr ... 0402.shtml

:read: à lire absolument !
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.
Moutardef
Messages : 125
Enregistré le : 19 août 2005 02:00
Localisation : Nancy

Sur le thème des relations entre humains et nature, tant qu'on y est, il y a "Comment chier dans la nature", je ne sais plus de qui, mais qui interpelle sacrément.
C'est pas une blague, c'est le vrai titre et c'est très intéressant et instructif sur la relation dont il est question.
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

merci pour l'info Benoit ;-)
Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17135
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Moutardef a écrit :Sur le thème des relations entre humains et nature, tant qu'on y est, il y a "Comment chier dans la nature", je ne sais plus de qui, mais qui interpelle sacrément.
C'est pas une blague, c'est le vrai titre et c'est très intéressant et instructif sur la relation dont il est question.
Ce n'est pas plutôt "Comment chier dans les bois" ???

http://www.trekmag.com/affichage_savoir ... num_mag=21
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.
slam
Messages : 111
Enregistré le : 29 juil. 2005 02:00
Localisation : Noir Périgord

Je vais les commander ces bouquins, m'ont pas l'air mal... :D
Je crois que c'est vraiment ça : "La peur de la nature", surtout chez l'homme occidental, de culture chrétienne : le rejet de la part animale, sauvage... Je pense que cette notion se cristalise (avec un soupçon de cartésianisme) dans le jardin à la française que j'évoquais au début. Cette façon de vouloir tout maîtriser, de dompter la nature, de la plier à sa volonté, ou de la rejeter le plus loin possible...
Cette notion se retrouve aussi dans la peur de l'étranger (xénophobie), si fréquente par chez nous, la peur de ce(-ux) qu'on ne connaît pas ou mal, qu'on ne comprend pas, et qui se transforme en haine.
Maîtriser ou détruire : voilà la pensée profonde qui guide l'homme occidental et finit par s'imposer au monde entier.
:evil:
Moutardef
Messages : 125
Enregistré le : 19 août 2005 02:00
Localisation : Nancy

heu, bin oui, peut être bien dans les bois... Je ne sais plus, je me souviens seulement de l'idée...
Répondre

Retourner vers « Discussions diverses et variées »