Aulonocara hueseri

Les Cichlidés du lac Malawi.
Répondre
Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2296
Enregistré le : 19 juin 2001 02:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Aulonocara hueseri

Message par Robert MARCEL » 20 sept. 2009 18:00

Aulonocara hueseri Meyer, 1987

Image


Description

Les mâles, ont les flancs avec un dégradé allant du jaune vers le bleu, de sa partie inférieure à supérieure. 7 à 8 barres brunes souvent faciles à distinguer. Sa tête est bleue. Les nageoires anale et dorsale sont jaunes avec des vermiculures bleues. La dorsale présente une bande très foncée surmontée, en bordure de la nageoire, d'un liseré bleuté très clair .La nageoire anale a de nombreuses ocelles.Les femelles sont brunâtres avec des barres . Les nageoires caudales et anales présentent des vermiculures jaunes et quelques ocelles sont visibles sur l'anale.
Le mâle a une longueur de 12-13 cm, les femelles sont plus petites.

Habitat et vie in situ

A. hueseri se rencontre à Likoma ;il y occupe l'habitat intermédiaire, formé de rochers épars sur le fond sablonneux.

Maintenance en aquarium:
Aulonocara hueseri est un Aulonocara très calme, qu'il faut faire cohabiter avec d'autres espèces placides. Un volume minimum de 240 litres conviendra pour une maintenance avec d'autres espèces calmes telles que Sciaenochromis fryeri, petits Lethrinops....Personnellement lorque j'en ai maintenu la première fois il y a bien une quinzaine d'années je l'ai fait cohabiter dans un 375 litres avec quelques petits Mbunas (pas les plus agressifs !)cela se solda par un échec le couple était constamment caché et finit par dépérir alors qu'il n'y avait eu aucun problème dans les mêmes conditions avec A jacobfreibergi Otter Point.

Evitez absolument de placer des espèces différentes du genre Aulonocara dans le même bac car dans les conditions d'un bac les mâles sont prêts à s'unir avec la première femelle du genre prête à pondre alors ne les tentons pas !
A ce sujet il faudrait éviter les espèces fabriquées pour l'aquariophilie comme les Aulonocaras "OB" par exemple proposées régulièrement à la vente !
Photo in situ de V Soliveres (Merci Vincent !)
Image


Alimentation:

Dans son milieu naturel, Aulonocara hueseri se nourrit de petits invertébrés qu'il extrait du sable.Comme un sonar, les pores céphaliques des Aulonocara leur permettent de détecter le moindre mouvement perceptible dans le sable. Les Aulonocara se nourrissent donc en "écoutant" le substrat . Ils restent immobiles pendant plusieurs minutes à quelques centimètres du sol et dès qu'ils détectent un petit crustacé ou une larve d'insecte, ils plongent la tête dans le sol et attrapent leur proie
En aquarium, il accepte sans problème paillettes, granulés, mixture maison


Reproduction:

Les mâles défendent un territoire de ponte situé sur le sable, dans de petites cavités entre les rochers. Ce sont des incubateurs buccaux maternels. La ponte a lieu en T.
In situ on rencontre souvent les femelles en bancs de plusieurs dizaines d'individus.
.
Le processus est bien connu en aquarium: souvent après un changement d'eau, le mâle déploie toutes ses nageoires pour les séduire et parade fièrement pour attirer sa compagne vers le site de ponte qu'il a choisi pour sa discrétion. Comme pour les "Haplos", la ponte a lieu en T Les oeufs sont pris en bouche par la femelle. L'incubation buccale maternelle dure trois semaines à une température de 25°C.
Robert




Salut,
Avez-vous des expériences de maintenance que ce soit en couple ou en groupe et quelques photos ?
Merci de les partager sur le forum ;)

Répondre