Page 1 sur 3

[+] Neolamprologus ventralis et affinis.

Posté : 14 oct. 2005 12:40
par Benoit J.
Depuis quelque mois je maintiens du Neolamprologus sp. ventralis (vendu sous l'appellation N. ventralis "Kasanga").
Sa morphologie peut faire penser qu'il s'agit plus d'une espèce différente car il n'y a aucune "hypertrophie" des nageoires ventrales qui, normalement est le signe distinctif de l'espèce.
Un liseré rouge orangé dans la dorsale est actuellement le signe distinctif de cette espèce (qui à mon avis est nouvelle).
Poisson aux moeurs visiblement prédatrice, il se régale des jeunes (assez gros) des autres espèces.
Il aime les grosses coquilles, mais je n'ai pas encore eu la chance d'observer une reproduction. Avant le déménagement le couple sauvage que je maintenai n'a pas eu de velléités de pérennisation (bien que chez leur ancien hôte, cela arrivait régulièrement).
Denis m'en ayant céder deux couples à vichy, j'en ai actuellement 5 spécimens (le mâle sauvage n'a pas aimé le déménagement, seule sa femelle est encore vivante).
[imgb]http://www.photo-cichlide.perspicax.com ... -coupl.jpg[/imgb]

[imgb]http://www.photo-cichlide.perspicax.com ... ralis1.jpg[/imgb]
Le mâle.
Le mâle peut être virulent avec la femelle, il lui faut donc des caches où il ne peut la suivre.
Un dimorphisme sexuel bien marqué dans la livrée, ainsi que la taille, le mâle faisant un bon tiers de plus que la femelle.

Si vous avez des expériences et des observations particulière concernant cette espèce, lachez vous ... :D

:gold: :jap:

Posté : 14 oct. 2005 13:00
par Flodèp
ça semble plus proche de variostigma que de ventralis à voir comme ça.

Posté : 14 oct. 2005 13:14
par Hulk
Non, le variostigma est nettement plus élancé, et la tête est plus pointue. C'est plus proche du ventralis (espèce proche ou sous-espèce).

Posté : 14 oct. 2005 13:18
par Benoit J.
N. variostigma.

<p align="center">[imgb]http://destin-tanganyika.com/images/Neo ... stigma.jpg[/imgb]</p>

:jap:

Posté : 14 oct. 2005 13:21
par Flodèp
ah oui en effet j'en avais un autre souvenir que ça

Posté : 14 oct. 2005 13:23
par Hulk
A propos du variostigma, Benoît, je ne sais pas où j'ai lu qu'il pourrait être quand même un Lepidiolamprologus. Sur une photo (même mienne), ça paraît évident, mais en trois dimensions, j'ai trouvé qu'il n'en a pas du tout les proportions et le comportement. A suivre...

Posté : 14 oct. 2005 13:41
par Benoit J.
Personnellement, dès que j'ai pu voir ta photo (je sais ce n'est pas un bon moyen de détermination :D ), je lui ai trouvé un air de Lepidiolamprologus à ton variostigma...

Voici un petit quiz (qui ne cherche pas à démontrer).

Convergence où similarité... ?

<p align="center">[imgb]http://www.photo-cichlide.perspicax.com ... o-quiz.jpg[/imgb]</p>

:jap:

Posté : 14 oct. 2005 14:20
par Vincent B.
benoit,

tu peux nous expliquer comment tu les maintiens et enumérer les co-locataires?

merci

vincent

Posté : 14 oct. 2005 16:28
par Benoit J.
Actuellement la femelle svg est seule de son espèce dans un 450 l avec du "tout venant" en attendant le locarium... les deux autres couples sont chacuns dans un bac de 200 l avec quelques jeunes et sub-adultes de différentes espèces et tout se passe bien.
Les conditions seront définitives d'ici peu, ils seront dans un 450 l (les 5 individus réunis), aucun co-locataire de prévu pour le moment (bac non surpeuplé :wink:.

Posté : 14 oct. 2005 17:48
par Benoit J.
<!-- BBCode nom Start --><B>benoit "]
benoit a écrit :
<p align="center">[imgb]http://www.photo-cichlide.perspicax.com ... o-quiz.jpg[/imgb]</p>
En fait les deux têtes qui se trouve au dessus du variostigma appartiennent à des L. attenuatus.
Je leurs trouve une certaine similarité morphologique, voilou.


<font size=-2> Ce Message a été édité par: benoit le 14-10-2005 17:49 </font>

Posté : 14 oct. 2005 19:35
par DENIS
Ayant eu la souche congo de Büscher, j'ai toujours trouvé étrange l'appellation de Nl ventralis kasanga qui présente une morphologie différente, l'absence du développement important de la nageoire ventrale et le liseré orangé dont parle Benoît. La souche de büscher se reproduisait systématiquement dans un gros coquillage alors que toutes les repro que j'ai eu avec Kasanga se sont faites sous un amas de pierres calcaires qui constitue le décor. Les repro se sont toujours déroulées en bac spécifique une fois j'ai du retirer le male après la ponte la femelle étant devenue terriblemnt agressive.


<font size=-2> Ce Message a été édité par: DENIS le 14-10-2005 19:39 </font>

Posté : 14 oct. 2005 19:42
par DENIS
voilà une photo qq temps après l'acquisition.
<IMG SRC="./uploads/denisnl_ventralis_sp_kasanga.jpg">

Posté : 14 oct. 2005 20:49
par Hulk
benoit a écrit : En fait les deux têtes qui se trouve au dessus du variostigma appartiennent à des L. attenuatus.
Je leurs trouve une certaine similarité morphologique, voilou.
Certes, mais je reste sceptique... A moins que ce ne soit une forme primitive relictuelle, je le trouve tout de même différent. Et sa petite taille n'aide pas à faire la part d'allométries de croissance.

Désolé, Denis, pour ma digression, puisque c'est de N. ventralis qu'il est question, et merci pour ce témoignage (mes N. variostigma venaient également de chez Büscher).

Posté : 14 oct. 2005 21:56
par steve.aeschbacher
blip....

perso pour avoir observé qq fois qq specimens de variostigma... je leur trouvaient plutot un air de buescheri que d'attenuatus...
d'ailleurs quand je les avais vu la première fois je pensais que c'était des hecqui

N. variostigma (souche Büscher)
<IMG SRC="./uploads/steve.aeschbachervario.jpg">

Posté : 14 oct. 2005 22:10
par Benoit J.
Quelle taille fait-il ? :??:

Posté : 14 oct. 2005 22:30
par steve.aeschbacher
7 cm je pense....

Posté : 24 oct. 2005 11:01
par Patapon
Hulk a écrit :
A propos du variostigma, Benoît, je ne sais pas où j'ai lu qu'il pourrait être quand même un Lepidiolamprologus. Sur une photo (même mienne), ça paraît évident, mais en trois dimensions, j'ai trouvé qu'il n'en a pas du tout les proportions et le comportement. A suivre...
D'après le cladogramme de Shelly et al. 2005, N variostigma est regroupé avec les Lepidio. Il faudrait que je lise plus en détail l'article

Posté : 04 nov. 2005 09:40
par Vincent B.
bonjour,

un petit up, comment se passe l'acclimatation de tes neolamprologus , benoit?

vincent

Posté : 04 nov. 2005 13:08
par Benoit J.
Une femelle est morte (pour des raisons que j'ignore), sans aucun signe ni aucun symptômes... :(
Avec ma femelle svg il m'en reste fort heureusement 4.
Donc pour les trois F1 tout vas pour le mieux, je m'apprète à les mettre dans leur 450 l :silly:

Les deux mâles sont étonnament "colorés", très orangés dans les tons et nageoires ventrales et pelviennes noires. :gold:

:jap:

Posté : 20 nov. 2005 10:41
par thony 58
Bonjour
moi je maintiens un trio qui se reproduit regulierement ,une femelle dans une sorte d'amphore et l'autre dans un pot de fleur.
lorsque j'ai eu cette variete il y avait 3 males et 2 femelles ,le male dominant a tue les 2 autres et depuis tous se deroule correctement.
ils sont en bac specifique d'un volume de 200l.
la seule chose apres en avoir discute avec Denis ,moi je trouve que pour des lamprologues la croissances des alevins est tres longues.

Posté : 20 nov. 2005 11:00
par Benoit J.
Oui, et Denis la trouve très rapide... :wink:

:jap:

Posté : 20 nov. 2005 11:04
par thony 58
oui ;et pourtant je l'ai nourri avec dapnies vivant et nauplies.
par contre lorsqu'ils atteignent 2cm apres ils grandissent relativement bien

Neolamprologus aff. ventralis (elegans).

Posté : 10 janv. 2009 09:29
par eric41
Quelqu'un peut il me dire à quoi correspond actuellement ceci ?
(Neolamprologus elegans, titre)
merci

Posté : 10 janv. 2009 09:39
par Benoit J.
Salut, à l'origine ce taxon a été donné à T. dhonti (me demande pas pourquoi), actuellement on trouve un espèce sur des stock-lists, j'ai vu un spécimen et cela ressemble fort à N. ventralis, très longues pelviennes et forme peu habituelle.

Posté : 10 janv. 2009 09:44
par Benoit J.
En fait je dis dhonti, mais je n'en suis pas sûr, on m'a déjà raconté son histoire mais c'est assez lointain, il s'agit peut être simplement d'une appellation commerciale pour une espèce non déterminée... à vérifier.