Tylochromis polylepis

Les Cichlidés du lac Tanganyika
Répondre
Avatar du membre
steve.aeschbacher
Messages : 3133
Enregistré le : 22 juin 2001 02:00
Localisation : Suisse
Contact :

Message par steve.aeschbacher » 19 mai 2004 09:20

Blip,

On trouve relativement peu d'infos sur cette espèce, est-elle exportée depuis peu ?
Qqun a-t'il entendu une expérience de maintenance ?

Dans l'index de Herrmann, je trouve qq indications. La bête arrive a 30 cm, aurait besoin d'un bac de 2mx60cm au minimum pour un mâle et plusieurs femelles. Comme colocataires, il conseille lobochilotes labiatus (iiiii) et gnatho pfefferi ou autres grands lamprologiens.
Repro selons ses infos encore non effectuée en aquarium. des news ?

merci et A+ :jap:





Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 19 mai 2004 09:34

J'en ais vu un couple maintenu dans 15 000 litres, le mâle était plus petit que le mâle Oreochromis qui vivait avec eux, il mesurait environ 35/40 cm, (ils ressemblent à des carangues... Pour leur donner une image connue), argentés, dos haut, front bombé...
Ils pondaient régulièrement d'après leur "propriétaire", mais aucune incubation n'avait donnée de jeunes grandissant (pour situer, la population de ce bac: env. 40 Cyphotilapia frontosa, deux couples de N. pulcher et leur jeunes, un couple d'Ophthalmotilapia ventralis, 5 Boulengerochromis microlepis, 3 Tetraodon mbu, un couple N. tetrocephalus et leurs jeunes, un couple N. mondabu et leurs jeunes, un couple de Variabilichromis moori et leur descendance, deux populations d'hybrides due à une erreur à la base, c'est à dire à partitr de couple de L. nkambae et L. elongatus, il ne restait que des hybrides, ainsi que pour les Julidochromis Marlieri et regani "kipilli" uniquements des hybrides à l'arrivée, divers loricariidae de grandes tailles.
Malheureusement il arrête (ou a déjà arrêté)le Tanga pour passer au marin ou à l'amérique centrale, je ne sais plus, dans ce volume... :pleure:

2 mètres de façade me parait petit, mais 2 X 2 mètres me parait possible :silly:

:gold::jap:

<font size=-2> Ce Message a été édité par: benoit le 19-05-2004 11:22 </font>





Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 19 mai 2004 11:25

:lol:





Avatar du membre
steve.aeschbacher
Messages : 3133
Enregistré le : 22 juin 2001 02:00
Localisation : Suisse
Contact :

Message par steve.aeschbacher » 19 mai 2004 12:09

merci,

Intéressant, la cohabitation fronto/tylo ne posait pas de problèmes ? ou plutot quelles étaient leurs relations ?





Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 19 mai 2004 12:32

Les Tylochromis en "zone sableuse", les Cyphotilapia en "zone rocheuse", je n'ais vu tout ça qu'un trop court après-midi...
Je n'ais observé qu'un seul comportement intéressant, celui des Boulengerochromis qui, régulièrement passaient près des sites de pontes des Lamprologiens, se couchaient, plaquaient leur bouche entre les roches dans la zone supposée où des larves pouvaient se trouver, aspiraient fortement dans l'interstice, et repartaient... Un aspect de la prédation possible même pour ce "géant", pour qui une bouchée de larves ou d'alevins est bonne à prendre.

Les Tylochromis filtraient le substrat sableux...

:jap:





Avatar du membre
steve.aeschbacher
Messages : 3133
Enregistré le : 22 juin 2001 02:00
Localisation : Suisse
Contact :

Message par steve.aeschbacher » 19 mai 2004 18:55

miam, on se croirait dans le lac là, pas en face d'un bac :D





Répondre