Notion(s) de (sous)peuplement

Tout ce qui concerne les cichlidés mais qui ne trouve pas sa place dans les autres forums!
Répondre
Avatar du membre
Rudy P.
Messages : 768
Enregistré le : 16 nov. 2001 01:00
Localisation : Gerpinnes (B)

Alors que sur un autre fil/forum on s'interroge sur la meilleure manière de maintenir ces chers Tropheus, je souhaiterais élargir le débat; et ce, dans un pur soucis de réflexion et ds le but de coller au mieux aux besoins de nos écailles, déjà bien marries de retrouver ds une cage de verre...
Réflexion inspirée par mon autre 2m qui héberge, notamment, des Ophthalmotilapia ventralis et dont le mâme dominant a décidé de courtiser la donzelle en âge de... Depuis, c'est le stress permanent ds le bac: la dizaine de cypris est collée en surface - à part le mâle dominant qui essaie de tps en tps de disputer l'espace à l'Ophthalmo, les 7 Enantiopus se planquent sous un pied de crypto et c'est devenu impossible pour le mâle dominant d'ériger son nid à tourelles! Seuls "tiennent le choc" un mâle Alto calvus, un couple de brevis inféodé à sa coquille et un couple d'Eretmodus, propriétaire d'un amas de galets après avoir soigneusement expédiés 4 autres condisciples que j'essaie de pêcher sous peine n'extermination... Sans parler des Ophthalmo dominés qui dégustent pas mal!
Résumé: ce 200x60x60 devrait être équilibré avec un quatuor d'Ophthalmo - en acceptant que le mâle domine quasi toute la surf, à l'exception de qq galets pour un couple de gobies, d'une coq de Neothauma sur une extrémité du bac pour les brevis et un couple de calvus derrière des schistes plaqués contre la vitre arrière. Donc, 10 écailles ds 700 litres... Ds l'état actuel des choses, c clair que le bac est surpeuplé et les poissons "pas biens"...
Constat posé après 23 ans d'aquariophilie, dont 15 de cichlidophilie: conclusion --> je me suis encore fait avoir :read: ), toutes les exp qui ont duré lgtps l'ont été dans un état certain de sous-peuplement... A chaque fois, les poissons semblaient épanouis, se reproduisaient, grandissaient et... vivaient vieux. Un objectif vers lequel on devrait p-ê tous tendre...
Qq exemples maisons, avec tjs la même réserve que ce qui se passe chez l'un ne se passe pas forcément chez l'autre...
Je passerai mes premiers tâtonnements cichlidophiles avec mon 96 litres qui a vu passer Aequidens pulcher, nigro et un mix de julidos pour aboutir au premier bac digne de ce nom (un 120x50x55) qui fut le théâtre de nbres expérimentations jusqu'à la pop suivante qui demeura en l'état 5 années durant, jusqu'à un premier déménagement --> un couple de Julidochromis marlieri, trois de Neolamprologus caudopunctatus et 3M/7F de Cyprichromis leptosoma Isanga Blue Flash.
Puis, déménagement, maison, cave et, premier locarium, les bacs se multiplient les poissons aussi et on en arrive à négliger les chgts d'eau, l'entretien, etc. D'où cata, pas mal de ventres en l'air et... de sages résolutions avec qq bac qui durent, de trois à sept ans...
- un 450 litres (150x50x60) qui a hébergé un couple de fronto Kigoma, le couple de marlieri et les cypris du bac précédent.
- un 600 litres (200x50x60) qui a eu trois vie: 2 ans avec un couple d'Hypsophrys nicaraguensis, 7 Thorichthys ellioti et une ribambelle d'Ameca splendens (ellioti et Ameca qui ont encore vécu ensemble pdt 4 ans dans un 120x60x40); 3 ans avec un trio de Fossorochromis rostratus, un quatuor de Cyrtocara moorii, qq Labidochromis caeruleus et un couple de Champsochromis caeruleus (qui fut rapidement de trop!): deux ans d'Am Sud, sans repro (sf pour les Geo) vu la dureté de mon eau avec 5 Geophagus "red head", un couple d'Heros "red Pérou", un couple de Satanoperca jurupari.

Tout ça pour dire que les bacs qui m'ont le + procuré de plaisir sont ceux qui était svt les moins peuplés et où chaque poisson pouvait dominer un territoire, les cpts n'en était que valorisé.
Attention, je ne dis pas par là que ce n'est pas bien de maintenir 30 mbunas ds 300 litres, je l'ai fait aussi... Je dis simplement que l'on s'éloigne sans doute du cpt naturel, si tant est que l'on puisse se rapprocher d'un cpt naturel ds un si petit volume. Ou alors avec des poissons strictement infeodés à un petit territoire: par ex. les rhéophiles sud-américains ou africains, des pondeurs sur substrat, qq cichlidés nains...
A développer, sans doute :silly:




Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 02:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Je crois sincèrement que plus il y a d'eau par poisson, mieux c'est.

J'ai un bac qui tourne nikel chrome depuis 2 ans: 360l

1 Moori
1 Compressiceps
1 calvus
1 cylindricus
1 couple de simillis et ses jeunes

Super, pas de conflit et chacun à sa place dans le bac.

Mais je dois reconnaitre que souvent j'ai envie de 'craquer' pour un pt'it nouveau, mais je sais par expérience que c'est un mauvais choix.

J'ai eu également à l'époque un 300l avec un couple de brichardi (plus progéniture), un compressiceps et un couple de caudopunctatus. Super pendant près de 4ans et puis j'ai eu le malheur d'ajouter je ne sais plus quoi >>>>> bordel, j'ai donc acheté un autre bac de 240l pour mettre le je ne sais plus quoi et tout est rentré dans l'ordre.

A méditer, mais c'est pas pour cela que l'on arrive pas à faire autrement. Et puis, il faut dire que moins il y a de poissons, moins c'est grave queand on loupe un petit changement d'eau, non? Car je crois que cela doit arriver à presque tout le monde.

Et pour ce qui est des locariums, je pense que c'est très bien si on peut automatiser ou au moins se faciliter la tache car 2000l en seau toutes les semaines!!!!! :read:
Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4349
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

Deux fils très interressants sur ce forum.
En ce qui concerne celui-ci, je crois que tout débutant aquariophile se trouve confronté à une boulimie frénétique, et destructrice pour ses poissons, qui est presque un mal nécessaire pour lui permettre d'évoluer.Une fois confronté aux maladies et autres problèmes liés à une mauvaise maintenance, et à une promiscuité lourdes de conséquences, il se doit de faire la démarche nécessaire pour comprendre pourquoi son ou ses bacs ne marchent pas. A partir de ce stade, son approche de l'aquariophilie est différente, commence l'épuration, les maintenances spécifiques, la maintenance géographique. Sa vision de l'aquariophilie
rentre dans une autre dimension, où l'espace vital réservé à ses pensionnaires devient sa priorité.Son bac n'a plus pour vocation d'être une masse d'eau où grouillent des trucs en couleurs pour son propre plaisir, mais un lieu de vie le plus décent possible
pour ses poissons, et c'est là le minimum que l'on puisse faire pour eux pour les remercier du plaisir qu'ils nous apportent.
Je tiens à faire mon mea culpa car j'ai été
de ceux là, et j'ai encore beaucoup à apprendre, mais quel plaisir!
DADA
Messages : 21
Enregistré le : 28 avr. 2004 02:00
Localisation : Maysel(oise)

A qui la faute, quand on debute on se fit a son vendeur et bien souvent on tombe sur des vendeur peu competant qui dans le but de vendre n'esite pas a nous vendre une trentaine de poissons pour un aquarium de 100L (ce fut mon cas)
Combien de personne font des "elevages" de guppy ou autre dans de minuscule bac
Un aquarium n'est pas un objet de decoration comme pourrai l'etre un tableau
seul quelques personnes comme nous passionées essayont de reproduire au mieux l'habitat de nos poissons pour leur bien etre et c'est bien dommage
L'aquariophilie est une passion et comme toute passion elle se doit d'etre vecu a fond
J-S
Administrateur
Messages : 4188
Enregistré le : 22 mai 2001 02:00
Contact :

DADA a écrit :
A qui la faute, quand on debute on se fit a son vendeur et bien souvent on tombe sur des vendeur peu competant qui dans le but de vendre n'esite pas a nous vendre une trentaine de poissons pour un aquarium de 100L [...]
Malheuresement non!

J'ai des exemples de gens qui sont venus à la maison voir mes installations.

Ils sont repartis avec pleins (trop) de conseils, nourriture, sous pop., dimension des cuves etc...
en donnant l'impression d'être en phase avec ces conseils.

Pourtant une fois chez eux, (seul?), la collectionite continue pour finalement après 1 ou 2 ans commencer à se stabiliser.

C'est peut être dans l'ordre des choses. :??:
asta
Messages : 52
Enregistré le : 12 juin 2002 02:00
Localisation : Rhà´ne-Alpes - vers Lyon

je pense qu'il y a une difference entre souspopulation et surpopulation.
l'ideal etant de reussir a trouver un juste milieux et compromis entre les deux.
apres le gros probleme qui se pose aussi bien dans un cas que dans l'autres est au moment des repro et des accouplements.

le cas de Calimero ou apparement il n'y a qu'un seul individu de chaque (a part les simillis ) ne peu etre representatif de ce que decrit Rudy.

le probleme en cas de soupeuplement est le risque de combat qui peuve etre assez frequent avec comme resultat de grave blessure pour les + dominer, voir la mort.
c'est d'ailleurs pour cela qu'il est preconiser une legere surpopulation afin de temporiser l'agressiviter.
samaki
Messages : 1162
Enregistré le : 10 févr. 2002 01:00
Numéro AFC : 1028-91
Localisation : Gif/Yvette
Contact :

HI, cela dépend de quel poisson, non? Un couple de L.elongatus dans 650 litres et à chaque ponte ,un conflit ou je flippe à chaque fois de perdre la femelle.Sur certaines espèces, cela marche sur d'autres il vaut mieux légèrément surpeupler, légèrement bien entendu(pas 10 poissons de 10 cm dans 250L, bien sûr).
Xris :wink:
Croire qu'il suffit de salir la réputation d'une autre personne pour être reconnu et se sentir grand est une grave erreur, justifier son intolérance par une prétendue victimisation est plus qu'une erreur, c'est signe de défaillance intellectuelle et de malhonnêteté intrinsèque profonde.

Http://www.Cichlid-forum.com
le plus grand forum de cichlidés mondial
Avatar du membre
Manu P.
Messages : 692
Enregistré le : 09 juil. 2002 02:00
Localisation : 78

La surpopulation comme tout le monde à mes débuts j'y ai eu droit "tant qu'il y a de la place :silly: "

Maintenant si je dois créer un nouveau bac mon premier travail est la réflexion, quelle population dans ce bac ?

Comme l'indique Rudy son bac est devenu une foire d'empoigne grace ou plutôt à cause d'un Ophtalmo ventralis "bingo" bien que j'adore cette espèce j'ai eu le même problème et je ne pense plus en reprendre. Je me suis dirigé vers le Cyatho furcifer qui à mon avis est un peu plus "calme", et à ce jour ça se confirme.

L'important à mon humble avis est de bien choisir sa population, ne pas surpeupler car cela permet que les poissons s'affirment.

Ce sont plusieurs années d'expérience avec toutes les c** possibles qui me permettent d'affirmer que c'est la bonne solution. D'autres diront qu'ils ont des bacs à ras bord et confirmeront que cela fonctionne aussi.

:jap:
L'expérience est le nom que chacun donne â  ses erreurs.
Avatar du membre
Rudy P.
Messages : 768
Enregistré le : 16 nov. 2001 01:00
Localisation : Gerpinnes (B)

Manu78 a écrit : Comme l'indique Rudy son bac est devenu une foire d'empoigne grace ou plutôt à cause d'un Ophtalmo ventralis "bingo" bien que j'adore cette espèce j'ai eu le même problème et je ne pense plus en reprendre. Je me suis dirigé vers le Cyatho furcifer qui à mon avis est un peu plus "calme", et à ce jour ça se confirme.
Juste pour confirmer les dires de Manu: le même 720 litres est désormais peuplé de 8 (2 couples adultes et 4 subad) Cyathopharynx foai "Magara" et d'un couple de Telmatochromis vittatus. Et ça tourne pas mal: il y a tjs un mâle Cyatho coloré, en parade permanente et qui trône sur sa cuvette qui fait bien, maintenant, 30cm de diamètre. Il n'est bien sûr pas très tendre avec l'autre mâle mais tout ça reste correct :love:
Répondre

Retourner vers « Cichlidés - Divers »