Volumes et surfaces... Si on recapitulait?

Tout ce qui concerne les cichlidés mais qui ne trouve pas sa place dans les autres forums!
Répondre
Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 01:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Message par Calimero » 05 sept. 2004 16:28

Il semble que fréquemment les mêmes questions au sujet des volumes minimum pour telle ou telle espèce reviennent. Il est normal que tout débutant ou confirmé se pose la question de savoir si l'espèce qu'il convoite maintenir rentrera dans son bac (pas de chausse-pied, hein...)

D'autre part, on parle toujours de volume et moins souvent de surface, bien qu'il semblerais que ce point soit abordé de plus en plus fréquemment.

D'autre part certains ont déjà sans doute réussi une maintenance qu'ils jugent correcte dans des volumes hors norme. Certains aussi on eu des déconvenues malgré un volume qui leur paraissait dans les normes.

Il n'y a bien sûr pas de recette miracle et ce qui va bien chez l'un ne va pas forcément chez les autres.

Cependant on pourrait essayer de dégager les grandes lignes par groupes:

-par localisation (un peux hasardeux)
-par groupe (mbuna, lamprologues, haplo, etc...)
-par volumes et surface.

de cette manière, un débutant ou passioné désireux de se choisir un nouveau bac ou de changer sa population en fonction de son bac pourra avoir une piste sans pour cela relire les multitudes de post à ce sujet. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de se poser ici des question sur la cohabitation.

:read::read::read::read::read::read::read::read::read::read:
Informons-nous avant que nos pensionnaires ne nous informent !
:read::read::read::read::read::read::read::read::read::read:

<font size=-2> Ce Message a été édité par: Calimero le 05-09-2004 17:38 </font>

Avatar du membre
Alain CARPI
Messages : 5073
Enregistré le : 08 oct. 2003 01:00
Localisation : Département 47 près d'Agen
Contact :

Message par Alain CARPI » 05 sept. 2004 19:17

Bonsoir !
Un mot pour dire que si le volume est important, la surface l'est encore davantage...
A + !

Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4354
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

Message par HAMA » 05 sept. 2004 19:49

moi j'aurais dit qu'on peut avoir une grande surface avec un volume plus petit, et grand volume inutile avec une petite surface. Donc...le volume n'a rien à voir avec la surface au sol.

brabant
Messages : 52
Enregistré le : 01 mai 2002 01:00
Localisation : Tours
Contact :

Message par brabant » 05 sept. 2004 20:24

vaste débat, en effet tout dépend de ce qu'on fait de la surface que l'on a. Pour exemple : je maintiens des Tropheus et je peux te dire, que dans 250l avec une hauteur de 50, largeur 45 longueur 120 par exemple, le tout plein de pierres et un bon brassage, tu fais une maintenance correcte d'un groupe de 10 à 15 et tu as de la repro. Si tu laisse le bac vide (sans cailloux, sans territoire) tu auras de la repro peut être, dans les 2 cas c'est sûr c'est pas les conditions "in situ", mais :
1/ la maintenance fonctionne car tu respectes le nécessaire pour ces poissons : des enrochements et du brassage
2/ tu te fais plaisir
cet exemple n'est pas valable pour des Fronto dans 250l, faut pas pousser non plus, donc la surface est importante, le volume aussi, mais la hauteur n'est pas nécessaire pour certaines espèces.
Genre un bac de 60 ou 70 de hauteur n'est pas nécessaire pour maintenir uniquement des sabulicoles, là c'est encore la surface. en effet à nous d'adapter les conditions de maintenance aux écailles que nous voulons maintenir.

Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 01:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Message par Calimero » 05 sept. 2004 21:10

Le débat surface volume est aussi un débat intéressant. Il serait dés lors intéressant de préciser par exemple la hauteur d'eau qui semble nécessaire pour la maintenance d'un goupe particulier. Certains pourraient en effet ce poser la question si une hauteur d'eau de 20cm est suffisante pour maintenir des conchicoles par exemple.

Il ne faut pas oublier également que souvent on prend de la hauteur de manière à avoir un bon rapport litrage population pour ne pas avoir une pollution trop importante. Dans ce cas on peux aussi par exemple déporter le volume dans une décante externe de grand volume.

Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4354
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

Message par HAMA » 05 sept. 2004 21:59

Si on a une décante extérieure d'un volume très important par rapport au bac l'équilibe biologique ne risque t-il pas d'être excellent dans la décante et non dans le bac ??? :read:

Avatar du membre
Alain CARPI
Messages : 5073
Enregistré le : 08 oct. 2003 01:00
Localisation : Département 47 près d'Agen
Contact :

Message par Alain CARPI » 06 sept. 2004 05:40

Bonjour !
J'ai tendance à penser que plus une décant est importante, mieux c'est pour l'équilibre biologique de l'aquarium car nous en absorbons de l'eau ambiante et nous la remplaçons par de l'eau filtrée de ses impuretés...
Mais ta remarque me semble très judicieuse, à creuser....
A + !

Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 01:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Message par Calimero » 06 sept. 2004 06:04

Ben j'avais jamais vu cela sous cet angle. Mais normalement les 2 cuves ne font qu'une. A moins qu'il y ai des zone hors courant?

Avatar du membre
Alain CARPI
Messages : 5073
Enregistré le : 08 oct. 2003 01:00
Localisation : Département 47 près d'Agen
Contact :

Message par Alain CARPI » 06 sept. 2004 06:18

Calimero, pour faire un raccourci osé je dirais que la décant (intérieure ou extérieure) c'est une station d'épuration et l'aquarium... un robinet à la maison....
A + !

Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4354
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

Message par HAMA » 06 sept. 2004 08:58

En fait ce qui me gêne c'est le fait de déporter le volume d'eau dans une décante,donc une décante qui ferait un litrage énorme, d'où le problème d'équilibre, la décante devenant elle même un mini bac. je ne vois pas comment la chose peut se faire. Je conçois une réserve d'eau propre qui alimente en permanence un bac. Mais là en revient à deux bacs, et ce n'est plus le même système. Je crois qu'il doit y avoir une taille à ne pas dépasser pour la décante, le volume principal de cette dernière devant être occupé par des masses filtrantes et non par de l'eau, sans ça ce n'est plus une décante. Mon raisonnement pourrait-il être confirmé par un spécialiste en maths ??

<font size=-2> Ce Message a été édité par: HAMA le 06-09-2004 10:00 </font>

Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 01:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Message par Calimero » 06 sept. 2004 17:52

Rien n'empêcherais de remplir cette décante de matériaux de filtration et de supor bactérien. Je ne pense pas qu'il y ait de problème à avoir plus de support bactérien, à moins que des zones mortes ne se créent, mais cela est une question de réalisation. Certaines marques prestigieuses d'aquarium de luxe offrent des décantes externes énormes bien que leur volume soit toujours légèrement inférieur au bac. Mais tout cela nous éloigne du sujet originel.

Etant donné qu'il ny a pas à ma connaissance de volume maximal répondons d'abord au questions de base. Par exemple quel est le volume et surface minimal pour une maintenance correcte d'un groupe équilibré de m'buna ou le lamprologues par exemple.
C'est trop injuste!

poupou
Messages : 165
Enregistré le : 12 nov. 2003 01:00
Localisation : Morlaix (29)

Message par poupou » 07 sept. 2004 11:10

Je suis également étonné qu'on parle toujours de volume et rarement de surface disponible.
Il serait vraiment très intéressant de convenir d'un "format" de bac pour chaque espèce de cichlidés.

Pour ce qui est du Tanganyika je pense que les espèces conchylicoles (N. brevis, N similis, N. multifasciatus, N ocellatus, N. stappersi, N.speciosus,...) se satisferaient très bien de hauteur d'eau de 25 cm au dessus du substrat.
Si une telle option est choisie elle permet de réduire légèrement le volume d'eau nécessaire mais peut néemmoins comporter quelques inconvénients
1) Stabilité chimique plus précaire
2) Progression plus rapide du taux de nitrates
3) Impossibilité pour des individus dominés d'échapper aux aggressions en "montant" en pleine eau

Pour les pétricoles élancés (Julido, Telmato,...) la surface disponible est également primordiale mais en fait pas seulement la surface au sol. Il faut tenir compte de la surface de substrat disponible qui inclut aussi toute la surface rocheuse.
Pour pouvoir offrir une surface importante il faut donc définir une surface min au sol mais aussi une hauteur suffisante pour pouvoir superposer des pierres et offrir une surface totale suffisante.

Personnellement dans mon bac de 200 litres les poissons (N stappersi et Telmatochromis sp "Congo" n'évoluent au max que dans les 20 cm au dessus du substrat.(sur 45 cm de hauteur totale). Par contre la largeur du bac (45 cm)est trop réduite pour maintenir correctement ensemble ces deux espèces.

Pour un même volume (qui reste néemmoins "limite") une hauteur de 30 cm et une largeur de 65 cm permettrait une bien meilleure maintenance.

Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 01:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Message par Calimero » 07 sept. 2004 14:51

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Maintenant aussi du tanga, je trouve que les bac du commerce sont en général un peu trop haut et trop long.

La meilleure façon est de passer commande de bac sur mesure. Ce n'est pas réellement beaucoup plus cher.

Pour mon futur bac à discus, j'ai opté pour une surface d'un mètre par 80cm de largeur et une hauteur d'eau de 60. Ceci permettant également de voir les poissons plus facilement de face lorsqu'on maintient de grandes espèces.

Je pense qu'un bon bac tanga pour espèces pas trop grande (bac d'ensemble et non spécifique) pourrait avoir les dimensions suivantes 1,5m x 70cm sur une hauteur d'eau de 50. Mais un volume inférieur de: 1,2m x 50cm par 45/50 est déjà pas mal pour un début.
Un bac à fronto devrait pour ma part ne pas mesurer moins de 1,5m x 90 par 60.
Pour un bac de sabulicoles ou de conchicoles on pourrais tabler sur un bac de 1,5m x 60 sur 40cm.
Mais un bac monospécifique de petit conchi pourrais avoir les dimensions suivante 70cm x 70cm sur 35 de haut.

Je parle toujours de hauteur d'eau au dessus du substrat et pas de hauteur finale.

Répondre