votre config chauffage ??

Tout ce qui concerne les cichlidés mais qui ne trouve pas sa place dans les autres forums!
Répondre
Capsulo
Messages : 53
Enregistré le : 19 févr. 2003 01:00
Contact :

Bonjour,

Quelle puissance utilisez-vous pour chauffer vos bacs,
par rapport au nombre de litres,
et temperature ambiante de la piece.

cela m'aiderai à savoir si avec 100W je peux chauffer 240litres dans une pièce à 15-17° en hiver.




Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4350
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

100 W pour 240 l trop juste dans une pièce à cette température. Un 200 w serait mieux!
et encore! Surveille la fréquence des déclanchements de ton thermoplongeur ! cette dernière étant liée à la température ambiante extérieure. Et tu mets un chauffage adapté!

Dans un 240l j'ai un 200 w, dans un 600 l un seul de 300 w
Dans un 1700l deux de 300 w
La pièce est à environ 19° en hiver. Mais cette année je vais remonter la température de la pièce car je remarque que dans le plus grand des bacs les chauffages se déclanchent souvent, mais il n'est pas couvert de la même façon! Voili.




Yann
Messages : 184
Enregistré le : 13 déc. 2002 01:00

Il me semble qu'il faut compter quelque chose du genre
1W / litre / 10°
Dans ton cas un 300W serait prudent, il me semble.

Maintenant ce n'est qu'une formule grossière pour des petits bacs , pour de trés gros bacs le rapport Volume / Surface de perdition permet d'avoir moins de puissance de chauffage.




cecyflo
Messages : 70
Enregistré le : 30 janv. 2002 01:00

Pas tout à fait d'accord pour 300W dans 240L

Qui n'a jamais eu un thermoplongeur qui reste bloqué en position chauffage ?
Bouillabaisse assurée

La partie thermostat de la plupart des thermoplongeurs est constituée d'un bilame = deux lamelles métalliques séparées d'un espace plus ou moins important selon leur dilatation et donc la température. Quand la température est trop basse, elles se touchent et le contact ainsi obtenu déclenche la résistance. Quand la température remonte, les deux lamelles se séparent, ce qui coupe le jus, etc.

Le problème, c'est que dans 95% des cas, quand ça tombe en panne, les lamelles restent collées. On se retrouve alors avec un aquarium à 35°C voire plus, et adieu les écailles.

Si la puissance du chauffage est sous-dimensionnée : la résistance fonctionne en permanence, et tu risques plus d'avoir les lamelles qui restent collées quand elles devraient se séparer (genre au printemps)

Avec une puissance sur-dimensionnée, le système s'allume et s'éteint plus régulièrement. La panne a moins de chance de se produire, ou du moins elle se produira plus tard (au bout de 5 ans au lieu de 2, because vieillissement du thermoplongeur). Par contre, quand elle arrive, la température grimpe très vite, ce qui diminue tes chances de sauver tes écailles.

Je pense qu'il vaut mieux essayer de trouver le juste milieu (200W dans ton cas)
1) assez puissant pour éviter que le système chauffe en permanence
2) pas trop puissant, pour avoir le temps de réagir le jour où il se bloquera

Perso je préfère utiliser des thermoplongeurs avec thermostat électronique. C'est un peu plus cher, mais au moins quand ça tombe en panne, ça ne chauffe plus.




gogonne
Messages : 533
Enregistré le : 04 juin 2001 02:00
Localisation : Cher, France
Contact :

oui mais il ne faut pas habiter à la campagne avec un vieux réseau qui a des variations de je ne sais plus quoi (tension ?). Ils claquent en quelques mois à coup sûr. J'en ai grillé une bonne dizaine.




Avatar du membre
tb69
Messages : 317
Enregistré le : 30 déc. 2001 01:00
Numéro AFC : 1046.69
Localisation : Lyon

Au lieu d'utiliser un 300W, il est préférable d'avoir deux 150W (ou 100 et 200), comme cela si l'un se bloque l'autre ne chauffe plus.




Avatar du membre
Flodèp
Animateur
Messages : 8353
Enregistré le : 04 août 2001 02:00
Numéro AFC : 1121.34
Localisation : Hérault

Est-ce que les etincelles qui se font lorsque le bilame colle et decolle ne sont pas responsable de l'oxydation des lames, ce qui provoque leur collage ?




cecyflo
Messages : 70
Enregistré le : 30 janv. 2002 01:00

Florent.De.Gasperis a écrit :
Est-ce que les etincelles qui se font lorsque le bilame colle et decolle ne sont pas responsable de l'oxydation des lames, ce qui provoque leur collage ?
...ce qui mettrait par terre mon magnifique argumentaire :silly:

Honnetement je ne sais pas si effectivement ce sont les étincelles qui provoquent l'oxydation, ou si c'est le passage prolongé du courant sur une surface de contact très petite

Y a des aquariophiles électriciens dans le coin ?

Moi, il me semble que quand les lames restent collées, c'est la plupart du temps après une longue période de contact.
Mais bon...




Yann
Messages : 184
Enregistré le : 13 déc. 2002 01:00

Personnellement, je n'ai jamais vu d'etincelles? Je trouve ca trés louche! C'est peut etre pour cela que je n'ai pas encore eu de lame collé? (J'ai sans doute moins de bac que vous aussi ce qui limite la probabilité)
Personnellement, j'utilise toujours des chauffages d'une marque en 4 lettres commencant par R




Avatar du membre
HAMA
Animateur
Messages : 4350
Enregistré le : 02 mars 2004 01:00
Localisation : 46 Lot

J'ai eu des problèmes avec différents thermoplongeurs depuis que j'utilise R... tout va bien.




Avatar du membre
tb69
Messages : 317
Enregistré le : 30 déc. 2001 01:00
Numéro AFC : 1046.69
Localisation : Lyon

Cela fait plus de 20 ans que je fais de l'aquario et je n'ai jamais eu le problème. D'ailleurs j'ai toujours des resistances et thermostats (à l'époque séparés) d'environ 20 ans que j'utilise toujours en dépannage.
C'est toujours la marque Rena.
Par contre, j'ai remarqué que mes vieux thermostats sont plus précis que les nouveaux, quand je mets 24°C, c'est 24°C dans le bac. Avec les nouveaux ( moins de 1 an), il y a beaucoup de graduations, précision au demi degrés près, tout le tralala.... enfin pour avoir 24 dans le bac je les règle à environ 22 voire même 20.

Pour les lames qui colent, c'est possible qu'au moment de l'étincelle (phénomène tout à fait normal) la température soit si importante (en fonction de l'intensité du courant) que les contacts fondent et se soudent au refroidissement (quasi instantané), ici c'est peut-être la qualité des matériaux qui est en cause.




Avatar du membre
Flodèp
Animateur
Messages : 8353
Enregistré le : 04 août 2001 02:00
Numéro AFC : 1121.34
Localisation : Hérault

Perso tous mes bilames qui ont collés etaient des Tetra (tous) ou des Rena (serie F je crois) mais assez anciens déjà (ceux dont parle tb69 verts ils me semblent aucun soucis) J'ai pas essayé les nouveaux. J'utilise que des aquariums systems maintenant parce que c'est plus facile pour moi a avoir et que j'ai jamais été déçu. Mais mes prochains seront ceux en céramiques incassable :love:




Calimero
Messages : 215
Enregistré le : 22 juin 2002 02:00
Localisation : Wavre (Belgique)
Contact :

Les lames restent collées suite à un arc qui se produit lors du contact.


C'est trop injuste!


cichlid261
Messages : 565
Enregistré le : 02 mai 2004 02:00

Les lames restent collées suite à un arc qui se produit lors du contact.

exactement, n'appelle-t-on pas la soudure à l'arc?




Répondre

Retourner vers « Cichlidés - Divers »