Programme conservation-diffusion

Tout ce qui a trait à l'ichtyologie, toute question scientifique cichlidophile.
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Salut

Il y a quelques semaines, j’ai proposé aux responsables du forum de vous parler de la conservation des espèces menacées ; ils ont accepté : merci de leur confiance.
Début 2015, nous avons créé, avec quelques amis, un « programme de conservation-diffusion » que je vais vous présenter progressivement, sur plusieurs semaines.
En deux mots, ce programme discute de la conservation des espèces menacées (poissons d’ornement) et, pour ne pas rester théorique, nous passons à l’acte avec un premier exemple concret sur les Tropheus. Si les Tropheus ne sont pas votre truc, ne tournez pas la page trop vite car vous verrez que nous allons aborder des sujets communs à bien des espèces et nous espérons que nos travaux intéresseront le plus grand nombre.
Avant de vous parler des objectifs de notre programme, de son contenu, de nos premiers résultats, vous pouvez prendre de l’avance en jetant un œil sur notre site : http://www.conservation-tropheus.com
Sur la page d’accueil, vous avez normalement, toutes les infos pour naviguer, vous inscrire, nous suivre.. Enfin, on a essayé de bien faire les choses, mais on n’est pas des pro. Vous pourrez aussi aller consulter le « conservatoire des espèces » : nous en reparlerons, car c’est une belle initiative que nous soutenons ; Et il y a un forum, tout jeune, qui n’attend que vous.

Pour le plaisir, photo d'un bac d'un membre (T Ilangi)

Image

à suivre...


Gérard
AFC 1235/78


Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Deux mots :
- Plusieurs d’entres vous sont allés voir notre site : merci d’avoir trouvé quelques minutes. Ne pas hésiter à réagir, commenter, ici ou sur notre forum
- - je vais me répéter : l’intérêt de tous est de soutenir les fichiers nationaux ; c’est pourquoi il faut que chaque amateur regarde le conservatoire des espèces (page d’accueil du site) et participe à la mise à jour : très important de « jouer collectif ».

Maintenant, on continue en explorant le premier module du site qui présente rapidement quelques idées principales sur la conservation ; c’est ici : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... diffusion/
Apres une curieuse histoire d’huîtres (j’adore !), nous abordons la notion de « conservation » :
- Conserver, c’est protéger : vous verrez que c’est notre approche globale, bien loin des Tropheus, et si vous êtes curieux, vous pouvez d’ores et déjà en savoir encore plus ici : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... aintenant/
- Protéger, c’est transmettre, mais pas que…
- Conserver le vivant, c’est protéger la diversité
- Conserver le vivant : comment ?
- La conservation, un enjeu vital pour l’homme et une question pour l’aquariophile
Voilà notre sujet introduit avec des idées simples…si vous avez quelques minutes, vous pouvez réagir ici ou sur notre forum où nous venons de créer un débat : ne pas hésiter !

Quelques photos après ces belles phrases :
1 Bac d’un membre : T duboisi Maswa (45 jeunes issues d’une reproduction en couple…)
Image

2 T Ujiji Katonga (photo d’un ami espagnol qui ne sait plus quoi faire de sa reproduction !!)
Image

3 Cyprichromis leptosoma yellow-head (voir forum). Une photo d’un membre du groupe : nous n’avons pas que des Tropheus …
Image

à suivre...
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Pas beaucoup de réactions...il fait trop beau !!

Un mot sur nos résultats pour vous montrer que nous appliquons concrètement nos idée : Actuellement, Le programme réunit 6 amateurs, rassemble 368 Tropheus et 16 groupes souche et est structuré en 3 projets, les deux premiers centrés sur la conservation. Pour en savoir plus, c’est ici : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... s-projets/ Vous pouvez discuter sur le forum.

On continue…en vous parlant très rapidement des origines du programme : des voyages nombreux, des contacts, des études de documentation et des divers projets (opérationnels ou non) nous ont permis de construire les bases de notre programme ; vous pouvez lire tout cela ici : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... ines-test/

Prenez quelques minutes pour lire, car il s’agit surtout de réflexions sur l’aquariophilie que nous souhaitons partager avec vous ; exemple :
- La maintenance de sujets sauvages est elle toujours justifiée ?
- Trop de poissons morts ou introuvables…
- Peut on acquérir moins de poissons adultes ?
- Vers une évolution de l’offre et de la demande de cichlides
Je vous recommande le dernier thème (offre-demande) sur lequel vous aurez sans doute des réactions, ici ou sur le forum
Bonne lecture

Photos d’un membre pour vous :
Image

Image

A suivre… et ne soyez pas timides !
Gérard
AFC 1235/78
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10663
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

le tropheus concerne quand même peu de personne et ceux qui en font sont plus sur le forum g troph que sur CF.

Après ça reste une belle initiative, tout ça à déja été dit.

On vous souhaitant beaucoup de réussite. :wink:
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Salut Lionel

Merci pour les souhaits de réussite; ça ne fait pas de mal !

Peut être as tu lu un peu vite, mais notre programme, c'est d'abord une réflexion théorique et, ensuite, pour débuter, une application sur les Tropheus; c'est donc une opportunité pour discuter de ce sujet, sous ses différentes facettes. Il dépasse largement le cadre des Tropheus

"Tout a été dit" : sans doute, mais cela n'empêche pas d'avoir des idées un peu nouvelles, une approche différente; être blasé de tout fini par rendre sourd et aveugle, indifférent. Même si parfois les sujets se répètent, un forum, c'est fait aussi pour brasser les idées, non ?

Et même si le sujet a déjà été évoqué, quel mal a en reparler, ne serait ce que pour promouvoir les idées ? il y a sur ce forum, comme sur d'autres, par exemple, des sujets qui font la promo de nouveaux bouquins qui comprennent 95% de poissons déjà connus, et pourtant, on en parle....

Maintenant, si vous pensez que ma com n'a pas d'intérêt ici, me dire et j'arrête; no pb

Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Petite pose dans cette com, puisque absence suite voyage à Copenhague, puis Arlon. Quelques précisions afin d’éviter toute incompréhension.

Notre programme, c’est d’abord une volonté de partager des idées, des résultats ; il traite de la conservation ET de la diffusion des poissons d’ornement en général, c'est-à-dire que les facettes de ce sujet concernent la majorité des familles de poissons et non simplement les Tropheus qui constituent une première application pratique. Nos réflexions s’inscrivent dans le prolongement des projets déjà opérationnels, mais nos idées sont parfois nouvelles, avec une approche un peu différente. C’est enfin une opportunité pour « lever le nez du guidon » et parler aussi de l’aquariophilie : nous n’avons rien à vendre et tout à partager.

Penser que tout est connu, que tout a été essayé, que d’autres ont déjà tout fait depuis longtemps c’est un peu dommage car on peut être moins réceptif aux évolutions : le monde bouge, l’aquariophilie aussi avec une attirance qui baisse, surtout en France : agir plutôt que subir… Si l’aquariophilie est pour vous un plaisir comme un autre, ou si (comme nous) vous êtes hyper spécialisé sur un genre ou une famille de poissons (et pas uniquement de cichlides), c’est très bien, mais cela ne vous empêche pas d’ouvrir le regard, de prendre un peu de recul : peut être verrez vous vous vos poissons avec un plaisir renouvelé…

Enfin, notre programme, c’est aussi une invitation pour sortir de l’hexagone, pour aller voir comment font les autre pays, pour avoir des contacts, se frotter à d’autres pratiques aquariophiles et, surtout, à d’autres perceptions. Une invitation au voyage, au rapprochement avec le biotope : une vision un peu différente de l’aquariophilie ?

A mon retour de voyage, je vais voir comment reprendre cette com, afin qu’elle intéresse le plus grand nombre, les avis de tous servant à enrichir le débat, car il n’y a pire position que l’indifférence
Conserver et diffuser pour protéger : tout un programme !

Merci, et à bientôt
Gérard

photos pour vous

Image

J'ai 3 jours..
Image

à+, si affinités

Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Sur notre forum, le débat sur la protection des biotopes s’anime ; c’est ici : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... i-debat#67

Si vous pensez que la sauvegarde des espèces en danger passe par la protection des biotopes, ne ratez pas ce débat : nous parlons du Burundi, de la Thaïlande, du Niger, avec de grands voyageurs, dont Michel qui, avec ses photos et ses commentaires, montrent bien les réalités du terrain ; Venez lire, mais aussi participer et donner votre point de vue sur le biotope de vos poissons favoris.

Effondrement d’un pan de colline entre Rumonge et Resha ; en cause : la déforestation qui déstabilise les terres (photo M Magosse)

Image

On vous attend...

Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Pour vous mettre l’eau à la bouche, photo postée sur notre forum dans le cadre du débat (ici : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... quoi-debat)
Il s’agit d’une réintroduction d’un groupe assez important de Cyphotilapia sp. North sub-adulte, faite le 14 mai 2016, avec la complicité de FOB pour l’obtention des poissons, entre Resha et Rumonge.
En effet, au fil du temps, cette espèce s’était faite rare et avait finalement totalement disparue de cet endroit depuis des années. Nous allons suivre la suite de cette initiative.

Image

...et vous êtes attendus pour participer !

Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10663
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Superbe...c'est con, j'ai un gros male qui est seul, il aurait été bien avec eux!!
xenotrophe

J'ai des doutes là, même si l'intention est bonne de ta part :soil:

Faut venir :read: le forum et pourquoi pas y participer

:soil:
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Salut

avant de poursuivre, je vous dois cette information :
http://tropheus-conservatio.forumactif. ... du-site#88

J'etais aussi à Arlon, avec 2 petites affichettes...et j'ai raté beaucoup de gens ! ce sera pour la prochaine fois

Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

bonjour
Apres une petite interruption (voyages : Copenhague, Arlon, Lille, Roubaix), je reprends l’info sur notre programme en espérant que le foot vous laissera un peu de temps. Une ne bonne nouvelle : un club vient de décider de rejoindre le programme et nous sommes en discussion avec un autre : très encourageant !
Et vous pouvez encore participer à notre débat sur la conservation ici : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... quoi-debat
Rapide résumé des « épisodes » précédents :
- Conserver, c’est protéger
- Conserver le vivant, c’est protéger la diversité
- La conservation, un enjeu vital pour l’homme et une question pour l’aquariophile
Le fait que des espèces (faune ou flore) disparaissent ou sont en danger suite aux activités humaines montre bien la réalité des enjeux.
Devant ces menaces, on pourrait penser qu’une plus grande protection des biotopes (des écosystèmes) est « la » bonne solution : mais cette voie restera encore théorique pour longtemps comme en témoignent les difficultés rencontrées pour contrer les attaques subies par les grands lacs africains (et d’autres biotopes).
Dans le même temps, l’aquariophilie des poissons d’ornement, dont la grande famille des cichlides, est en train de se modifier en profondeur : diminution rapide des acteurs de la filière (commerce), refonte progressive de l’offre et transformation forte de la demande dessinent progressivement un paysage aquariophile nouveau qui risque, pour une part, d’échapper à l’amateur et de contraindre fortement son hobby.
Dans ce contexte, que amateur aquariophile soit sensibilisé est important mais ne suffit pas : il doit se demander comment agir, comment être un acteur influent. Les solutions offertes ne sont pas nombreuses et nous pensons que la conservation ex situ et l’amélioration de la diffusion constituent des voies réalistes et prometteuses. Bien entendu, elles ne parviendront pas, à elles seules, à résoudre les problèmes posés mais constitueront un mouvement dont l’intérêt sera aussi de rapprocher les amateurs de la situation réelle de chaque biotope.
Voilà pourquoi nous avons lancé, début 2015, un programme spécifique qui comprend 2 volets distincts mais complémentaires : la conservation et la diffusion.

Filets à mailles fines (Ph R Allgayer)

Image

Structure du programme

Image

à suivre..
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

suite...
premier volet : conservation

Le volet conservation concerne exclusivement des espèces reconnues en danger (mais non éteintes) notamment par des organisations internationales. Pour une espèce /variété donnée, appartenant à un même lieu de pêche, l’objectif est de réduire la pression de pêche en organisant entre plusieurs amateurs, sur le long terme, un élevage ex situ permettant de conserver, pour l’essentiel, les caractéristiques et le patrimoine génétique des souches, en respectant certains critères de qualité (traçabilité, consanguinité, etc..).
A partir de plusieurs souches d’origines différentes, et avec un apport périodique mais minimum de « sang neuf », il s’agit de gérer cet élevage dans un contexte d’amateurs, de le faire vivre, de le renouveler avec des critères de qualité définis, et de proposer aux amateurs spécialisés des jeunes poissons afin de favoriser une certaine diffusion et donc de réduire le prélèvement de sauvages.. Cette problématique a fait l’objet de plusieurs études spécialisées, dont l’article de Jérôme Thierry (AFC L’an Cichlidé 2003) sur la conservation en aquarium des espèces du lac Victoria et un guide très complet publié en 1992 par l’ACN (Aquatic Conservation Network), sur le sujet de la conservation, « Captive Breeding Guidelines » (édité par Robert V. Huntley and Roger W. Langton) avec une section rédigée par Langton sur la conservation (au service de la) diversité génétique ; ce document a été ensuite repris, sous une forme simplifiée, par le NANFA (North American Native Fishes Association).

Certaines espèces étant clairement en danger, la question posée par ce premier volet est de savoir si les amateurs peuvent s’organiser pour assurer, ex situ, une longévité des espèces concernées et quelles sont les conditions permettant la mise en place d’une organisation pérenne, sans objectif de réintroduction dans le milieu naturel (il s’agit surtout de protéger, de soulager, de réduire les risques d’extinction nés de prélèvements trop importants.
Pour en savoir plus : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... acees.html

T duboisi Maswa sauvage, reproduction

Image

à suivre...
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Chez moi, il pleut ! pas chez vous ?
pour changer, je vous invite à aller sur notre forum afin de suivre une expérience de réintroduction de cypho, avec des photos extraordinaires; c'est ici : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... introducti
Une photo...

Image

On vous attend aussi pour participer au débat sur la réintroduction en milieu naturel, ici : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... introducti
ou pour parler de T sp; black Rutunga, en voie de disparition : http://tropheus-conservatio.forumactif. ... opheus-sp-…. Vous apprendrez aussi quelques nouvelles peu réjouissantes...
photo pour le partage :

Image
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

suite...

2e volet : améliorer la diffusion

Le volet « diffusion » concerne des espèces/variétés qui ne sont pas en danger mais qui sont, soit très demandées, pendant une certaine période, par les amateurs aquariophiles, soit qui sont devenues rares sur les listes commerciales ou dans les bacs. Pour une espèce/variété données, l’objectif est de pouvoir offrir, pendant un certains temps, des jeunes poissons afin de répondre à la demande aquariophile et donc de diminuer les prélèvements dans le milieu naturel ou de diminuer les risques de disparition de certaines espèces dans les bacs des amateurs du fait, notamment, de la sélectivité progressive des listes commerciales.
A partir de plusieurs souches d’origines différentes, il s’agit d’organier un élevage entre plusieurs amateurs permettant une diffusion de jeunes, avec des critères de qualités définis, et sans viser pour autant un objectif de pérennité de l’espèce. Il s’agit aussi de démultiplier l’action des amateurs spécialisés maintenant un cheptel d’espèces devenus rares dans les bacs en renforçant leur visibilité et en organisant, autour de chacun d’eux, un groupe d’amateurs aussi stable que possible.
Au regard des évolutions prévisibles de l’aquariophilie des poissons d’ornement ( voir : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... lides.html) , et particulièrement des cichlides, la question posée par ce second volet est double et étroitement liée à l’avenir de notre hobby :
- Devant la réduction des offres commerciales et la sélectivité progressive des espèces proposées, les amateurs peuvent ils s’organiser pour conserver une liberté de choix leur permettant un accès à un maximum d’espèces/variétés ? comment éviter la disparition de certaines d’entres elles, délaissées par les circuits commerciaux ?
- Face à la transformation rapide des offres commerciales orientées, de plus en plus, vers un profit maximum et immédiat, comment s’affranchir d’une production de masse à la qualité de plus en plus incertaine ? comment éviter le prix des « effets de mode », la montée en puissance progressive des espèces artificielles nées de croisements « fabriqués » ?
Pour en savoir plus : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... nisee.html
Photo prises chez un de nos membres : jeune T Musanga 7-8 cm, une variété rare sur les listes..

Image

à suivre...
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Suite, et presque fin

2 volets, mais des points communs

Les deux volets du programme poursuivent des objectifs différents et complémentaires mais ils ont de nombreux points communs :
- Avec une approche différente, ils marquent tous les deux le souci de contribuer, autant que possible, à une protection indirecte des espèces, notamment en essayant de peser sur la pression de pêche. Illusoire pour certains amateurs, cet objectif est pourtant essentiel pour sortir du discours et traduire en actes la volonté de « protéger le biotope », même si cela ne saurait suffire. Nous y revenons dans le dernier module du site « conserver et diffuser pour protéger », consultable ici : http://www.conservation-tropheus.com/pa ... aintenant/
- Les questions abordées par ce programme sont, pour la plupart, générales aux poissons d’ornements, même si nous avons choisi, en, fonction de nos compétences, un genre particulier pour commencer. Partant de plusieurs constats clairement exposés (voir sur le site ) et de quelques pistes probables sur l’évolution de l’aquariophilie, le programme constitue une opportunité pour réfléchir à certaines questions et influencer l’action : comment évolue l’aquariophilie ? comment évoluent les relations des amateurs avec les biotopes de leurs poissons ? le programme est donc particulièrement ouvert avec des bases de réflexions qui peuvent concerner un grand nombre d’espèces de poissons d’ornement.
- Le programme repose sur la théorie ET la pratique : les réflexions théoriques on été bâties après examen des projets, opérationnels ou pas. Il s’agit de bâtir sur ce qui a été fait et d’identifier les évolutions nécessaires en mettant en œuvre concrètement les différents concepts : se frotter à la réalité est indispensable.
- Le programme met l’accent sur la notion de « groupe organisé d’amateurs ». Par nature, l’aquariophilie est un hobby « individuel » qui privilégie l’action d’un seul amateur. Il existe des relations avec les autres mais l’action (ou la décision) en commun n’est pas développée (achat de poissons en commun, maintenance concertée pour croiser les jeunes, etc) sauf dans certains clubs.. Sur le site, nous revenons sur cette notion fondamentale, sur ses avantages et sur les possibilités intéressantes offertes par les nouvelles technologies ( internet) .
- La démarche du programme est hiérarchisée et progressive : le programme va être développé en liaison avec les projets opérationnels déjà existants mais avec une démarche un peu différente : au lieu de vouloir agir sur un ensemble d’espèces, en multipliant les centres d’intérêt, le programme est géré en fixant des espèces prioritaires, pour la conservation et la diffusion, et en agissant par étapes pour chacune d’entre elles. Tourné vers les amateurs, le programme va progresser selon l’adhésion de ces derniers et de leur faculté à faire avancer un projet pour une espèce donnée.
Si vous etes intéressés par ce sujet, vous pourrez allez plus loin en consultant, sur notre site, les aspects méthodologiques soit techniques, soit organisationnels. Ces travaux, évolutifs, sont le résultat de plusieurs années d’expérience et de contacts avec des options qui constituent un regard nouveau. Enfin, dans le dernier module, nous exposons notre « toile de fond » : conserver et diffuser pour protéger ; ce thème d’actualité est surtout une discussion sur l’aquariophilie, ses freins, les possibilités d’évolutions : un thème très actuel qui dépasse largement celui des Tropheus.

pour le partage : avec Maman..

Image

à suivre, vers la fin..
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

FIN

Ainsi s’achève la présentation de notre programme ; nous espérons que vous y aurez pris intérêt et nous sommes à votre disposition pour questions et discussions ici ou sur notre site et forum.
Un programme pour le partage : en exposant ce programme, nous avons d’abord voulu partager avec vous notre vision de l’aquariophilie car les discussions sur ce sujet sont peu nombreuses : l’idée est donc d’échanger, y compris sur des sujets parfois difficiles. L’important n’est pas de savoir si nous sommes d’accord ou pas, d’autant que nos méthodes ne sont pas gravées dans le marbre ni frappées d’une insondable vérité. Ce qui nous semble intéressant, c’est d’échanger les points de vue, les arguments, car rien de pire que l’indifférence.
Un programme pour l’action : l’aquariophilie des poissons d’ornement est comme certains biotopes : elle n’est pas en forme ! Ce qui nous semble important, c’est maintenant de sortir des discours et de passer –ensemble- à l’action, d’agir plutôt que de subir, car l’inaction est une forme d’indifférence.
Un programme pour une autre relation entre les amateurs et les biotopes : le monde change, donc notre hobby doit évoluer, avec des projets nouveaux, des idées nées d’autres regards, en ayant le souci de conserver une liberté maximum et des motivations claires pour un plaisir sans cesse renouvelé. Arrêter de gémir sur les espèces en danger en ne sortant jamais du discours, chercher un sens nouveau à l’aquariophilie, ne pas se contenter de l’offre du commerce, remettre l’amateur au centre de la relation avec les biotopes et agir ensemble sont autant de pistes pour redonner un nouveau souffle à l’aquariophilie.

Merci

Gérard

Image
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Bonjour

Comme vous le savez peut être, nous avons lancé, il y a quelques temps, un programme de conservation-diffusion dont vous pouvez voir la conception détaillée ici :
http://www.conservation-tropheus.com et sur la page Face de bouc associée https://www.facebook.com/groups/1713016805634841/

Ce programme poursuit un double objectif :
- voir comment on peut entretenir une souche de Tropheus appartenant à une espèce dite "en danger" au sens IUCN, avec toutes les interrogations qui entourent cette classification. Les 2 espèces retenues sont T Maswa Helembe et T Ilangi. Ce premier objectif inclus aussi la perspective de diffuser de la reproduction excédentaire lorsque cela sera possible.
- organiser la reproduction et la diffusion de certaines espèces de Tropheus plus communes en essayant de gérer la qualité, c'est à dire, notamment, en diminuant les risques de consanguinité. L'espèce retenue est T Musanga

Notre programme a enregistré des hauts et des bas et sort actuellement d'une période un peu creuse; comme vous pouvez l'imaginer, les choses sont difficiles et longues mais nous n'abandonnons pas, même si cela intéresse peu de monde (les difficultés rebutant un peu...)

Je reviendrais dans quelques temps vous faire un point plus détaillé mais je souhaitais vous donner quelques infos rapides :

- parti avec d'excellents résultats, le volet Maswa est actuellement en panne, pour des raisons diverses.
- contrairement à ce que nous pensions, le volet Ilangi a bien avancé, même si nous avons eu de nombreux problèmes et incidents. Actuellement, nous disposons de nos premiers F2 obtenus à partir de géniteurs F1 d'origines différentes, soit un très bon niveau au plan de la consanguinité et un niveau acceptable pour la diversité génétique. En parallèle, nous avons aussi constitué plusieurs groupes de F1 d'origines différentes et qui devraient reproduire si nous avons de la chance (car ces groupes sont assez petits).
- enfin, le volet diffusion, avec T Musanga n'a pas encore décollé. Je pense que notre approche doit être modifiée et j'aurais l'occasion de vous en reparler

Malgré les inévitables difficultés, incidents et échecs, nous sommes assez contents de ces premiers résultats, notamment sur les T ilangi car, comme vous le savez, l'offre pour ces espèces a largement évolué ces dernières années, surtout en France; Ainsi, les "beaux" Maswa deviennent rares et les Ilangi ont quasiment disparu chez les amateurs; le prix de ces derniers est devenus très élevé en Allemagne, y compris pour de jeunes de moins de 4 cm. Par ailleurs, au cours de ces années, nous avons acquis une expérience tres riche (technique, mais aussi organisationnelle) qui va nous être précieuse pour l'avenir.

Au delà du concept de "conservation", ces évolutions donnent tout leurs sens à notre idées de "diffusion organisée", car vous serez sans doute d'accord avec moi pour constater que l'offre se modifie rapidement en profondeur, avec des pb evidents de qualité et une palette d'espèces de plus en plus réduite pour des prix à la hausse. C'est une excellent raison pour approfondir cet aspect de "diffusion" un peu plus facile à mettre en œuvre que la conservation.

Si vous le souhaitez, vous pouvez entrer dans la technique du programme ici, en procédant du plus général au plus précis :
http://www.conservation-tropheus.com/pa ... programme/
( ne pas chercher à touts lire d'un seuil coup :)

Je suis à votre dispo pour informations, questions, commentaires via Mp, mail ou phone.

Gérard
Modifié en dernier par Mauri le 09 juin 2017 12:47, modifié 1 fois.
Gérard
AFC 1235/78
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10663
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Ton dernier liens ne fonctionne pas, il y a du avoir un problème de copier/coller.

Un programme ambitieux, prfois il n'est pas utile d'être nombreux, juste d'être présent sur le long terme et constant.
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

j'ai modifié le lien; pour moi, c'est bon .
Merci pour la remarque

Oui, le nb ne fait pas toujours le succes et les ambitions tirent les actions.
...et nous prenons le temps.
Gérard
AFC 1235/78
Avatar du membre
uaru75
Messages : 105
Enregistré le : 18 juin 2015 13:58
Numéro AFC : 1230.75
Localisation : Paris et Touraine

un mot un seul, Bravo !
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Merci
Gérard
AFC 1235/78
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Salut

je viens de faire, sur le site du gtroph et à la demande de son président, un point un peu détaillé sur le programme.
Ce point reprend qq explications que j'ai déja diffusées ici;
Par contre, si vous le souhaitez, je peux reprendre la partie résultats;
Me dire
Gérard
Gérard
AFC 1235/78
Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10663
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Les résultats, c'est ce qu'il y a de plus interessant...les gens ont ils adhéré à la démarche, es ce que ça a marché?
Mauri
Messages : 454
Enregistré le : 18 oct. 2003 02:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

voilà : (je ne sais pas faire la mise en forme)

Résultats

Synthese

A avril 2018, le programme conservation-diffusion comprend :
- 3 espèces, dont l’une est en bonne activité (Ilangi), une autre en redémarrage( Maswa), et la dernière en sommeil (Musanga)
- 6 amateurs, (sans parler des contacts avec plusieurs qui nous suivent) : dont 1 nouveau en 2018, un autre devrait devenir membre actif en 2018, et 16 bacs dans 3 fish room ; deux amateurs sont adhérents du Gtroph. (les amateurs appartiennent à différentes régions françaises, ils sont en activité sauf 2)
- 227 Tropheus au total, dont :
- 134 Tropheus pour 10 groupes souches (dont 44 sauvages ou F1 pour Ilangi) et plusieurs sources différentes
- 44 Tropheus pour 4 groupes de conservation ou de diffusion
- 49 Tropheus en croissance, à des stades différents (ou en réserve)
- un cheptel Ilangi a constitué à partir de 7 sources différentes.
Remarque : certains groupes souche ne sont pas la propriété du programme mais celle d’amateurs sympathisants qui cèdent leur repro au programme ou acceptent des opérations d’échanges sur les groupes souche.
Pour information, début 2016, avant le départ d’un membre, le programme rassemblait un cheptel de 300 Tropheus.
Au cours de ces 3 années, la priorité a été donnée au volet conservation, la partie diffusion devant être traitée ensuite.

Volet conservation

T duboisi Maswa

Le volet Maswa a constitué les prémisses du programme, au plan des méthodes et de l’organisation ; à fin septembre 2015, le point était le suivant :
2 membres
63 Tropheus, dont 2 groupes souche, plusieurs sources différentes
Des techniques de reproduction en couple (F0) ont été menées avec succès (45 jeunes en 3 pontes)
En 2016, un premier groupe de conservation a été constitué, à partir des poissons de 2 membres, mais l’année a connu aussi des problèmes importants (maladie) et difficiles à surmonter.
En 2017, l’un des membres du groupe s’est retiré brutalement, en cédant la totalité des Maswa de ses bacs, y compris le groupe de conservation à des amateurs non membres du programme; ce groupe, composé de 16 individus (dont plusieurs F0) était un premier résultat de grande valeur pour le programme, avec des poissons de qualité ; il aurait été ventilé entre 2 sympathisants du Gtroph et des contacts sont en cours à ce sujet.
Ce volet a été relancé début 2018 et comprend actuellement :
- 1 membre, 3 bacs
- 35 Tropheus, dont 2 groupes souche (dont 15 F0), 3 origines différentes
Des contacts sont encours avec d’anciens adhérents du Gtroph (ou pas), dont l’un dispose d’un groupe important de F1 et qui a déjà aidé le programme (don)

T Ilangi

Le groupe Ilangi rassemble 5 amateurs gérant un cheptel de 152 Tropheus provenant de 7 sources différentes, répartis dans 12 bacs et 4 fish room. Nous disposons de 6 groupes souches (essentiellement des F1) et 3 groupes de conservation ont été mis en place, dont 1 récemment chez un nouveau membre ; 45 jeunes sont en croissance.
La difficulté de ce groupe est de trouver des F0, rares en Europe, et avec des prix très élevés ; Par ailleurs, le T ilangi est en général peu prolifique mais nous avons eu, pendant quelques années, un couple de sauvages qui reproduisait en permanence et avec de bonne pontes (femelle morte de vieillesse).
Sauf accident, ce groupe peut maintenant s’agrandir un peu en plaçant des groupes de conservation avec prudence ; Il devrait pouvoir aussi céder, en 2019, une petite production excédentaire.
Nous allons suivre avec intérêt le développement des jeunes F2 puisque, dans certains groupes souches, nous disposons de quelques « jaunes » (ma marotte !!)
.
Volet diffusion (T Musanga)

Le volet diffusion a été lancé en 2016 autour d’un groupe de T Musanga déjà maintenu par un membre du programme ; puis, la décision a été prise de constituer un petit groupe, rassemblant, au départ, 3 amateurs, réduit rapidement à deux (l’un n’ayant pas pris ses poissons) ; l’objectif était de constituer 3 groupes souche de jeunes, donc de les élever puis de les croiser pour obtenir un ou plusieurs groupes de diffusion et, ensuite, des jeunes à, diffuser en conservant une traçabilité amont et en rendant possible celle sur les croisements à partir de la repro.
A septembre 2015, le groupe gérait un cheptel de 80 Tropheus, dont 2 groupes souche.
Le groupe Musanga a donc tourné avec 2 membres jusqu’en 2017 puis, l’un des membres s’est brutalement retiré (même pb que Maswa)
On estime qu’au moins 30 Musanga F1 sont partis dans la nature et nous sommes intéressés par toutes info à ce sujet.
A ce jour, le groupe Musanga est en sommeil, avec un seul membre (1 bac dans une fish), 1 groupe souche, 30 Tropheus, une source..et le Musanga semble être devenu assez rare !
Gérard
AFC 1235/78
Répondre

Retourner vers « Les cichlidés / la science / la chimie »