[+] Lestradea perspicax.

Les Cichlidés du lac Tanganyika
Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

[+] Lestradea perspicax.

Message par Benoit J. » 14 août 2006 19:17

:at:
Lestradea perspicax




Un ectodini peu connu, un côté sardine mais un caractère trempé. Voilà une base pour définir Lestradea perpicax, chez cette espèce les mâles sont territoriaux lors des périodes de ponte.

Description:

Corps fuselé et argenté.
Net dimorphisme: chez le mâle, les nageoires pelviennes sont jaunes, la nageoire dorsale est ornée d'un liseré bleu lumineux cerné de noir et d'un liseré jaune, les nageoires anale et caudale sont soulignées de bleu et de noir.
La femelle est plus petite, de couleur argentée si ce n'est la dorsale jaune orangée.

Habitat et vie in situ:

Habitat sableux.
Dans le lac, l'espèce se déplace en banc nombreux associés à des Cardiopharynx et des Ectodus. Ils se nourrissent de plancton en pleine eau, mais n'hésitent pas à filtrer le substrat.

Leur écologie m'est peu connue, mais il y a fort à parier que régulièrement les mâles se rassemblent en lek pour frayer, les masses de femelles gravides venant sur ces secteurs afin d'y pondre avec le mâle de leurs rêves :D .

Maintenance en aquarium

<center></center>

Il creusent un cratère large de 20/25 cm à bordure relevée et chassent tout intrus non femelle de l'espèce (ne pas le mélanger avec d'autres ectodini à cratère (comme Ectodus et par extension Cardiopharynx, à voir aussi avec les Cyathopharynx, Ophthalmotilapia, Aulonocranus, Cunningtonia).
Dans 450 litres, dans lequel une barrière visuelle est érigée avec des pierres, deux mâles font chacun un cratère et s'affrontent sans vrai combat à la limite frontalière.

Reproduction

Le mâle attire une femelle sur son cratère et lui tourne autour toutes nageoires déployées. Ils décrivent un cercle, elle dépose un oeuf, fertilisé aussitôt par le mâle et pris en bouche par la femelle dans le mouvement circulaire, et ainsi de suite.
L'incubation peut approcher un mois, certainement moins dans des conditions optimisées pour maintenir les femelles séparément. Pour le moment avec le peu de recul que j'ai, je pense qu'à 25 jours (temp. 23/24°) les jeunes ont résorbé leur vitellus.




Actuellement, la femelle mange goulument avec son frai dans la cavité buccale, sans qu'il apparaisse une gêne particulière, disons qu'elle absorbe avec délicatesse les paillettes.

Alimentation

Dans le lac, Lestradea perspicax se nourrit de très petites particules d'aliments et de diatomées, il filtre la couche supérieure de sable.
On pourra lui donner des petites paillettes, et améliorer l'ordinaire avec cyclops, daphnies...



Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.



Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 15 août 2006 10:14

Il y en a une douzaine sur deux pontes. :)


:gold:


Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.



Avatar du membre
jerome83
Messages : 390
Enregistré le : 06 août 2003 02:00
Localisation : La Seyne sur mer (83)

Message par jerome83 » 15 août 2006 10:51

Merci Benoit de nous faire découvrir ce poisson si intéressant! :bounce::wink:





Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 15 août 2006 11:15

J'ai fait le choix de les faire cracher (passivement = en attrapant les femelles à l'épuisette et en les laissant cracher seules) car je les avais séparé du groupe des mâles (ces derniers étant très assidus, j'avais peur de voir les incubations non menées au bout)

Une des deux femelles a donc incubé un mois plein, pour l'autre (on peut l'observer sur la photo du petit seul) l'incubation a été abrégée, ce qui explique la présence d'un reste de vitellus chez ses alevins, elle incubait avec une semaine d'écart avec sa consoeur.

Ils mesurent environ 20 mm ce jour, je n'ai pas pu observer d'ovule mais je suppose quelles doivent être conséquentes vu la taille des alevins au lacher, et le temps d'incubation qui doit tourner aux alentours de 25/30 jours à une température de 23/24°.

Ils se sont tous regroupés par tranche d'âge, mais je pense que d'ici une semaine ils seront tous à nager de concert. :gold:

:):jap:


Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.



Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 août 2006 10:17

Bonne nouvelle, Benoît. Dommage pour des photos du mâle en robe de frai, tu n'as pas pu faire mieux, ce coup-ci?





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 août 2006 11:10

Mais c'est qu'il serait exigeant le machin vert ! C'est prévu que j'en fasse, t'inquiète. Le problème c'est que c'est hyper speed, et que le bac est peu éclairé, Benoît a des circonstances atténuantes ;)


Image



Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 août 2006 11:17

Normal que je sois exigeant, Chose Grisâtre... Tu m'as donné de mauvaises habitudes, avec tes autres photos (notamment celles des Ectodus). Mais je me suis bien rendu compte depuis mon passage chez vous que vos poissons n'étaient pas évidents à photographier, stressés qu'ils sont par la sous-population, les parquets qui craquent et les disputes conjugales de leurs soigneurs. :P2

Mais t'inquiète, on te fait confiance pour nous sortir de petits bijoux avant peu.





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 août 2006 11:55

En parlant des Ectodus, ils sont seuls dans le 600 litres en ce moment, et n'ont jamais été aussi beaux.
Le mâle a fait un cratère qui prend la moitié du bac et la femelle dominante est en incub.
Ralala les méfaits de la sous population :no:


Image



Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 août 2006 14:27

(Avec un "-", sous-population...)

Tant mieux pour tes Ectodus, ça va t'obliger à nous mettre des photos encore plus belles que les précédentes. Mais je suppose qu'ils doivent se planquer quand on approche, comme tes Lestradea.

A titre de comparaison, les Benthochromis ont une folle tendance à paniquer (voir chez Manu). Mais chez moi, ils sont hyper-calmes et très confiants. Mon bac n'est ni surpeuplé, ni sous-peuplé. Seul inconvénient: j'avais beaucoup de parades au début, et elles ont cessé. Je ne sais pas si ça vient d'une baisse d'activité sexuelle ou des autres cohabitants (en particulier des C. microlepidotus de bonne taille). Je ne les vois que très rarement se faire chasser, mais ça joue peut-être. Il faudra que je fasse des essais de retrait. Je précise aussi que les pariades initiales se faisaient avec une population strictement identique et que personne ne faisait attention à eux.

En fait, j'ai eu un seul qui a paniqué il y a quelques semaines, au cours d'un nourrissage. Je ne sais pas ce qu'il lui a pris, mais il a sauté sur les renforts et s'est cogné partout contre le couvercle avant que je le remette. Conséquence: il est toujours resté un peu bizarre (quoique s'alimentant normalement), mais à mon retour d'une semaine d'absence dimanche, il était raide.





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 août 2006 16:12

Hulk a écrit :Mais je suppose qu'ils doivent se planquer quand on approche, comme tes Lestradea.
Pire, le mâle Ectodus ne se pare de ses plus belles couleurs (dorsale et caudale dorées, et pelviennes toutes noires) que quand la pièce est presque dans le noir (par exemple quand il ne reste plus que le filtre UV)
Le spectacle est magnifique mais impossible à prendre en photo, même en 1600 iso.

Mais revenons aux Lestradea.
Le mâle n'a aucune envie de prendre la pose du dragueur invétéré (j'ai eu beau lui expliquer que c'était pour toi, rien à faire), il est plutôt d'humeur terrassière.

Je prends une bouchée de sable dans la cuvette...


...je fais un tour sur moi-même (toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, un maniaque?)


...et je recrache sur le bord.


Nous maintenons donc 5 Lestradea: 3 mâles et 2 femelles dans un 450 litres avec un couple de N. brevis "Congo". Le mâle brevis est clairement le dominant du bac, rien à voir avec un timide "Chimba". Il se balade la plupart du temps en pleine eau avec les Lestradea, et quand ça lui prend il fait une attaque pour bien montrer qui est le chef.
Par contre, quand les Ectodus étaient avec eux, les Lestradea avaient pris le dessus (bonne entente interspécifique mais plus de repro d'Ectodus)

Les mâles Lestradea sont tour à tour dominants, ce qui laisse à penser que les petits ne sont pas toujours du même père. Régulièrement, on constate que c'est un nouveau mâle qui a pris la tête de la hiérachie et s'occupe du cratère, les autres mâles se mettant en retrait avec les femelles sur le territoire du brevis.
Les mâles ont les nageoires joliment colorées de bleu et de jaune (et de noir en période de frai), les femelles restent gris sardine, avec juste la dorsale colorée de jaune orangé.



C'est un poisson très intéressant à observer, tout comme Ectodus, à une condition: beaucoup de place. Je pense que ces espèces requièrent justement ce type de maintenance: du volume avec peu de poissons (enfin surtout peu d'espèces)
Un bac monospécifique ou pas loin.
Donc nous ne rajouterons pas d'autre espèce avec eux, mais des jeunes qui viendront grossir le groupe.
Ils ne sont pas spécialement farouches, d'autant qu'ils sont dans un bac du bas, et ne fuient pas à notre approche (ni à celle de l'objectif)
Le cratère du Lestradea est différent de celui d'Ectodus: il ne trie pas les différentes granulométries, creuse un cratère profond et l'adosse à une vitre ou à une pierre.
Alors qu'Ectodus fait un cratère beaucoup moins profond (à peine quelques cms) mais plus travaillé: il n'est fait que de sable très fin, trié patiemment. Ectodus, lui, centre son cratère de façon à ce qu'il décrive un cercle entier.
Modifié en dernier par Estelle le 18 août 2006 12:34, modifié 1 fois.


Image



Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 16 août 2006 16:40

Estelle a écrit :
Pire, le mâle ne se pare de ses plus belles couleurs (dorsale et caudale dorées, et pelviennes toutes noires) que quand la pièce est presque dans le noir (par exemple quand il ne reste plus que le filtre UV)
Le spectacle est magnifique mais impossible à prendre en photo, même en 1600 iso.
Tu ne prends pas au flash? Ca vaut le coup d'essayer. Les poissons peuvent paniquer, c'est vrai, mais le plus souvent, ils ne réagissent pas. Le plus dur est aussi la mise au point par lumière très faible.

Mais revenons aux Lestradea.
Le mâle n'a aucune envie de prendre la pose du dragueur invétéré (j'ai eu beau lui expliquer que c'était pour toi, rien à faire), il est plutôt d'humeur terrassière.


Bah, c'est déjà bien. Mais on voit mieux les couleurs sur la photo du haut, c'est vrai. En tous les cas, bravo, c'est une espèce rarement maintenue.
...je fais un tour sur moi-même (toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, un maniaque?)
Point du tout, ça doit être une loi biologique. J'ai observé un truc amusant à la cantine de mon boulot: il y a deux escaliers qui en sortent. Mes collègues repus et se déplaçant en troupe à allure pachydermique me gênent toujours pour dévaler les escaliers deux à deux. Or, par chance, ils choisissent toujours -mais alors, toujours- l'escalier qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre, me laissant l'autre libre.





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 août 2006 16:59

Ok, je me souviendrai de la théorie de l'escalier hulkienne :lol:

Ben si, un coup de flash et tu te retrouves avec un Ectodus tout gris et nageoires repliées. Et je ne veux pas trop les stresser, il y a eu déjà plusieurs incubs et aucune n'a tenu. Contrairement aux Lestradea qui détiennent le superbe score de 2/2. :bounce:


Image



Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 16 août 2006 18:25

Je passe voir de temps en temps, le cratère s'élève de plus en plus (il va maintenant chercher du sable dans l'autre moitié du bac, et mea culpa, il fait des tours aussi dans l'autre sens maintenant :DD )

Et quand un rival s'approche:



Image



Avatar du membre
Ammavita
Messages : 312
Enregistré le : 06 déc. 2002 01:00
Numéro AFC : 1443.BEL
Localisation : Aix-sur-Cloie (Belgique)
Contact :

Message par Ammavita » 16 août 2006 23:44

Merci Estelle et Benoit de nous faire partager ce beau spectacle.
Vous pourrez donner vos photos pour la prochaine édition de Back to Nature car dans la 2ème édition Tanganyika, les photos ne sont vraiment pas terrible.
Encore merci et bonne continuation.

Fred





Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 17 août 2006 10:33

Estelle a écrit :Je passe voir de temps en temps, le cratère s'élève de plus en plus (il va maintenant chercher du sable dans l'autre moitié du bac, et mea culpa, il fait des tours aussi dans l'autre sens maintenant :DD )
Donc, les cadres informaticiens sont plus bêtes que les Lestradea, puisqu'ils tournent toujours dans le même sens. Démonstration scientifique imparable.

Autrement, voilà, tu as réussi à avoir un mâle en posture d'imposition! Tu vois que quand tu veux, tu peux.

Prochaine série de photos: la ponte d'un Bathybates. Au boulot, ça devrait déjà être fait!





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 17 août 2006 11:08

Je peux encore mieux faire s'il m'en laisse le temps.
Un lien pour baver devant les belles photos de Thomas Andersen (Xenos)
http://www.cichlidae.info/phpBB2/viewtopic.php?t=1328

Image
Modifié en dernier par Estelle le 17 août 2006 19:48, modifié 1 fois.


Image



Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 17 août 2006 16:35

Hop.
Son cratère étant fin prêt, le mâle se sent d'humeur plus badine...

Technique:
- foncer dans le groupe rassemblé de l'autre côté et tenter d'isoler une femelle.
- lui tourner autour en paradant et la pousser vers le cratère.
- aller parader sur le cratère en espérant qu'elle succombe.

Bon, pour l'instant ça ne marche pas très bien, vu que les femelles ne sont pas décidées à remettre ça (elles sortent toutes les deux d'une incub d'un mois) et régulièrement, il isole un des autres mâles (il ne doit pas voir tout de suite la différence vu son excitation)
Mais ça fait des belles photos :D

Image

Image

Image


Image



Avatar du membre
Hulk
Messages : 2609
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : àŽle-de-France

Message par Hulk » 17 août 2006 17:43

Aaaaaaahhhh... Belles photos! ça, c'est de l'Estelle! (Du coup, le lien sur la photo de Xenos est passé à la trappe, il faut aller sur CichlidRoom pour les voir.)

Fais gaffe, tout de même: Benoît veut remplacer tout ça par un scaphandrier à bulles explorant un galion espagnol pour décrocher le Zonzon d'or.

http://www.cichlidsforum.fr/bac-concept ... 15004.html





Xenos
Messages : 59
Enregistré le : 09 mai 2004 02:00
Localisation : Aarhus, Denmark
Contact :

Message par Xenos » 18 août 2006 09:42






Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 18 août 2006 12:33

Superbe Thomas, merci ! :love:
Le volume fait rêver.

Ici les petits vont bien, il y en a douze qui nagent en banc compact, on ne distingue plus les deux pontes.
Ils ressemblent déjà aux adultes.
J'en ai repéré deux qui sont déjà colorés et qui ont les nageoires bien déployées. Leur dorsale est jaune et le bout des pelviennes est bleu clair.


Image



Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 10385
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Message par Lionel.Adam » 18 août 2006 14:50

Géniale les video, j'ai hate de les voir en vrai!!!
J'ai un bac de 100X80 de surface qui traine, je me dis que ce serais idéal pour ce genre de poisson!
Une cohabitation avec du xenotilpia ochrogenys...?!





Avatar du membre
Estelle
Messages : 4996
Enregistré le : 06 sept. 2003 02:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 18 août 2006 14:59

Je ne tenterais pas l'association avec un autre sabulicole dans ce volume.

A mon avis, il y aura forcément une espèce qui prendra le pas sur l'autre et l'empêchera de se reproduire.
Je n'ai jamais maintenu Xenotilapia ochrogenys, mais j'ai essayé Ectodus / Lestradea et Ectodus / Xenotilapia ornatipinnis et ça ne fonctionne pas (dans 150 x 60 x 50)

Je pense aussi que 1m de façade c'est peu pour ce poisson speed, donc entre les deux, je te conseillerais plutôt ochrogenys.


Image



Avatar du membre
jerome83
Messages : 390
Enregistré le : 06 août 2003 02:00
Localisation : La Seyne sur mer (83)

Message par jerome83 » 19 août 2006 08:36

+ 1 avec Estelle, 2 espèces de sabulicoles ça passera pas.
Par contre un quatuor de Xeno ochrogenys avec une espèce de pétricoles irait très bien :wink:





Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17149
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
Contact :

Message par Benoit J. » 21 août 2006 11:09

La petite troupe d'alevins nage à l'unisson... :)

<center>
Certains ont la dorsale jaune, d'autres non (? dimorphisme précoce, juvénile ?)




Dominance ? :??:

</center>

:gold:


Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.



venustus
Messages : 122
Enregistré le : 23 juin 2002 02:00
Localisation : flayosc83

cichlides

Message par venustus » 21 août 2006 15:06

bravo Estelle et Benoit superbe topic et photos magnifique
Et se cichlides est une petite merveille :gold: bravo





Répondre